pubentetesite


© Jazz Hot n°680, été 2017

26 juin 2017

Thelonious Monk: Les Liaisons dangereuses 1960
Sam Records, Saga (Universal)

C'est l'histoire d'une rencontre entre le jazz et le cinéma: en août 1958, le manager de Thelonious Monk, Harry Colomby, reçoit un télégramme de Marcel Romano, patron du club St Germain et ancien directeur musical d'Ascenseur pour l’échafaud de Louis Malle (1
957). Il souhaite confier au pianiste la musique du prochain film d'un jeune réalisateur français, Roger Vadim: Les Liaisons dangereuses 1960, une adaptation moderne du roman de Choderlos de Laclos. Monk accepte d'emblée le projet et son agent entreprend de monter une tournée européenne à cette occasion, qui ne verra jamais le jour. Mais lorsque Romano vient à New York rencontrer le pianiste en juin 1959, il n'a encore rien composé! Meurtri par des épreuves personnelles (un passage à tabac par la police, les disparitions de Billie Holiday et de son ami et sideman Shadow Wilson, dm...), il se met au piano le 27 juillet 1959, dans le studio Nola de Manhattan, sans aucune nouvelle composition. Il n'en livrera pas moins un enregistrement somptueux - à partir de ses "classiques": «Pannonica», «Light Blue»... - sublimant son art. Cet enregistrement, jamais sorti en disque, est enfin disponible chez Sam Records/Saga. 
Informations: www.samrecords.fr
21 juin 2017

Exposition: Jazz for Two and Two for Jazz
Getxo (Espagne) / 28 juin - 23 juillet 2017

"Notre" José Horna expose ses photos dans son Pays Basque et dans le cadre du festival de jazz de Getxo (28/6-2/7). Au programme, des clichés de musicien(ne)s, dont certains sont familiers aux lecteurs de Jazz Hot: Wynton Marsalis, China Moses, Al Jarreau, Hank Jones, Joe Lovano, Mulgrew Miller... Une belle fresque de la scène jazz basque de ces dernières années qui se retrouve également dans un livre du même nom (que l'on peut commander).
Informations: www.jazzhunter.net
21 juin 2017

JazzAscona 2017
Ascona (Suisse) / 22 juin - 1er juillet 2017

Le festival suisse, qui arrime chaque année New Orleans au Lac Majeur, invite: Al Copley, Domino Swing, Tanya Boutté, The New Orleans Jazz Vipers, Topsy Chapman, Hetty Kate & La Section Rythmique, Paddy Sherlock & Ellen Birath ou encore Louis Prima Forever.
Informations: www.jazzascona.ch

21 juin 2017

Jazzmeia Horn
Prestige Records

Nouvel espoir féminin du jazz vocal, Jazzmeia Horn (26 ans) sort un tout premier album, A Social Call, chez Prestige Records. La talentueuse jeune femme, originaire de Dallas, mais installée à New York depuis 2009, a remporté la Sarah Vaughan Jazz Vocal Competition (2012) et la Thelonious Monk Institute Jazz Competition (2015). Elle mêle à son expression jazz ses racines gospel ainsi qu'une touche néo-soul (pour l'inévitable côté mode). A découvrir.
Informations: www.theartistryofjazzhorn.com

20 juin 2017

Ellen & Paddy

Nous vous avions déjà parlé du sympathique duo formé par Ellen Birath (voc) et Paddy Sherlock (tb, voc, Jazz Hot n°671) -soutenu par l'impeccable César Pastre (p)- lequel s'est consacré tout au long de l'automne et de l'hiver dernier à reprendre le répertoire des célèbres albums réunissant Ella Fitzgerald et Louis Armstrong (voir notre compte-rendu du 19 octobre 2016, Jazz Hot n°677). Les trois amis ont eu la bonne idée d'enregistrer ce joyeux hommage, sur un disque qui sera disponible en septembre: Ella & Louis. A Tribute.
Et comme c'est encore meilleur frais qu'en boîte, on pourra continuer à retrouver, la saison prochaine, Ellen et Paddy, en alternance, deux dimanches soirs par mois au Long Hop (Paris 5e).
Informations: www.paddysherlock.com

19 juin 2017

Jazz en Revermont 2017
Cousance (39) / 5-8 octobre 2017

16e édition du festival jurassien qui met à son affiche Goran Kajfeš (Jazz Hot n°675), Loïs Le Van, Aurélien Joly Quintet ou encore le Big Band de Jazz en Revermont.
Informations: www.jazzenrevermont.com
19 juin 2017

Juillet et août au Caveau de La Huchette
Paris 5e

L'été à Paris, il y a mieux que les (fausses) plages en bord de Seine: il y a la scène du Caveau! Au programme: Brother D. Blue Band (1/7), Gunhild Carling (2), Jean-Paul Amouroux (3, 17-18, 31), Ronald Baker (4-5), Michel & César Pastre (6-7), Scott Hamilton (8-10), Boogie Phil and the Wise Guys (11-14), Old Fashion Jazz Band (15), Therre Blind Mince (16), Drew Davies (19-23, 17-18/8), Jones & Bones (24-26/7, 24-25/8), Hetty Kate (27-30/7), Stefan Patry (1-2/8), Serge & Nivo Rahoerson (3-6), Mandy Gaines (7-9), Fabien Mary (10), Philippe Pillon (11-12), Christelle Pereira (13-14), the Swing Commanders (15-16), David Giorcelli (19-23), Austin O'Brien (26-29), Big Dez (30-31).
Informations: www.caveaudelahuchette.fr
19 juin 2017

Jazz sotto le stelle 2017
Ospedaletti (Italie) / 2-4 août 2017

Le 14e festival Jazz sotto le stelle, à Ospedaletti (qui se situe sur la côte méditerranéenne, à quelques kilomètres de la frontière française), annonce: Emenuele Cisi Quartet (2), Riccardo Zegna Nonet (3) et Peter Erskine Quartet (4).
Informations: www.comune.ospedaletti.im.it


16 juin 2017

Parfum de Jazz 2017
Drôme provençale (26) / 13-26 août 2017

Pour son édition 2017, Parfum de Jazz annonce: Super Swing Project (13), Aurore Voilqué Quintet (14), Les Doigts de l'Homme (15), Laurent Courthaliac (16), Olivier Hutman Trio (17), Swing Ambassadors (18), Daniel Humair & Nicolas Folmer (19), Henri Texier (22), Ludovic Beier Trio (23), l'Usine à Jazz (24), Daniel Humair Quartet (25), Biréli Lagrène (26).
Informations: www.parfumdejazz.com
16 juin 2017

Bob Ferrel

L'ami Bob Ferrel, tromboniste attitré du Spirit of Life Ensemble, sort Jazztopian Dream, où l'on retrouve son camarade Dwight West (voc). On peut se procurer le disque sur CD Baby.





16 juin 2017

Doug Sides
Londres (Royaume-Uni)

Le batteur californien Doug Sides (Jazz Hot n°598) -résident britannique depuis plusieurs années- sera partie prenante de deux beaux concerts londoniens: l'un aux côtés de Peter King, le 1er juillet, au Bull's Head, l'autre en compagnie de Kirk Lightsey, le 12 août, à la St Peter Church, pour un hommage à Ella Fitzgerald et Thelonious Monk dont on célèbre cette année le centenaire.

15 juin 2017

Jazz à l'Amirauté 2017
Pléneuf-Val-André (22) / 4 juillet - 22 août 2017

Les mardis d'été seront animés au parc de l'Amirauté par Julien Brunetaud Trio (4/7), William Chabbey Trio (11), Philippe Duchemin Trio & Leslie Lewis (18), Soul Serenade (25), La Canne à Swing (1/8), La Swingbox (8), Louis Prima Forever (15) et Boogie System (22).
Informations: www.jazzalamiraute.fr

14 juin 2017

Jazz in Marciac 2017
Marciac (32) / 28 juillet - 15 août 2017

Le festival gersois fête cette année sa 40e édition avec Eric Legnini, Norah Jones (28/7), Herbie Hancock, Rene Marie (29), The Volunteered Slaves, Dee Dee Bridgewater (30), Jean-Philippe Viret (31), Eric Bibb & Jean-Jacques Milteau, George Benson (1/8), King Solomon Hicks, Chucho Valdés (2), Roy Hargrove, Stanley Clarke (3), Avishaï Cohen, Mingus Big Band (4), Henri Texier, Baptiste Trotignon (5), Roberto Fonseca (6), Gregory Porter, Wynton Marsalis (7), Rhoda Scott, Richard Galliano (8), Daniel Humair, Joshua Redman (9), Manu Dibango (10), Yaron Herman, Wynton Marsalis & Cécile McLorin-Salvant (11), Jacky Terresson & Stéphane Belmondo, Biréli Lagrène (12), Les Doigts de l'Homme (13) et Tonya Baker (15).
Informations: www.jazzinmarciac.com
14 juin 2017

Dernières sorties Resonance Records

Le label patrimonial et associatif -qui vient d'être distingué par la JJA (voir notre Hot News du 12/6) pour Some Other Time: The Lost Session from the Black Forest de Bill Evans- sort une autre réédition du pianiste: Another Time. The Hilversum Concert, un live de 1968; Compassion. The Music of John Coltrane, un hommage enregistré pour la radio, en 2007, par Dave Liebman et Joe Lovano; Truth, Liberty & Soul, un live inédit de 1982 de Jaco Pastrorius (avec Toots Thielemans en guest!); Smokin' in Seattle, autre enregistrement en public (1966) de Wes Montgomery avec le trio de Wynton Kelly.
Informations: www.resonancerecords.org


14 juin 2017

NEA Jazz Masters 2018
Washington (USA)

Le 12 juin, le National Endowment for the Arts (NEA), l’agence culturelle fédérale des États-Unis basée à Washington, D.C., a annoncé les lauréats des Jazz Masters pour l’année 2018: la chanteuse Dianne Reeves (Jazz Hot n°623), le guitariste Pat Metheny (Jazz Hot n°571), la pianiste Joanne Brackeen et le producteur et ancien propriétaire du Keystone Korner Todd Barkan (Jazz Hot n°671).

A l’occasion de la cérémonie de remise des prix, qui se déroulera le 16 avril 2018 au Kennedy Center, chacun des lauréats recevra le A. B. Spellman N.E.A. Jazz Masters Fellowship for Jazz Advocacy ainsi que 25 000 dollars. Malgré les menaces répétées de dissolution du NEA par Donald Trump depuis son élection, espérons que 2018 ne sera pas la dernière édition de cette distinction suprême décernée chaque année depuis 1982 à des musiciens de jazz vivants. Il reste bien des musiciens historiques à ne l'avoir toujours pas reçue, tels Louis Hayes, Reggie Workman, Harold Mabern, Charles Tolliver, George Cables, Ben Riley, Bucky Pizzarelli, Andy Bey, Buster Williams ou encore Steve Turre.

Informations: www.arts.gov

Johnny O'Neal, couverture de Jaz Hot n°679, printemps 2017 © photo Pascal Kober13 juin 2017

Smoke Sessions Records
Johnny O'Neal

Smoke Sessions Records présentera le 6 octobre 2017 le prochain CD, Say When, de Johnny O'Neal (comp, p, voc, couverture, interview et discographie dans Jazz Hot N°679), le premier en studio depuis In Good Hands enregistré chez Jazzebel en 2001. Le nouveau CD, bien titré Say When, a été mitonné pendant sept ans chez Smoke Sessions Records puis mijoté chaque samedi depuis 2010, au sein du jazzclub rattaché au label: le Smoke Jazz & Supper-Club Lounge. https://www.youtube.com/watch?v=GGv3ZWg9uFc (Johnny O'Neal at Smoke-ChristmasTime Blues, 2011), https://www.youtube.com/watch?v=x8FLv-wJL4A (Cynthia Soriano and Johnny O'Neal sing I Could Have Told You, déc. 2011).
Pour Say When, Johnny O'Neal s’est entouré de Ben Rubens (cb) et d’Itay Mochi (dm), avec en guests Roy Hargrove (tp) et Grant Stewart (ts).
Rappelons ici le travail accompli par Paul Stache et Frank Christopher dans la «fumée» et le «fumet», cuisine et jazz faisant encore bon ménage dans cette belle histoire… Smoke Sessions est leur marque, créée en 2009, pour les enregistrements de musique audio et vidéo, et Paul Stache est le Président de leur label Smoke Sessions Records créé en 2014. Smoke Jazz & Supper-Club Lounge est le nom de l'historique club Augie’s (https://en.wikipedia.org/wiki/Smoke_%28jazz_club%29), repris le 9 avril 1999 par les actuels propriétaires Paul Stache (né à Berlin Ouest, ex-RFA, g, keyboards) et Frank Christopher (auteur, acteur & dm), tous deux aficionados du Augie's Jazz Bar (de 1976 à août 1998), situé 2751 Broadway, entre les 104th et 105th Street, dans le Upper West Side près de Columbia University; le nouveau nom du club vient du scénario de Paul Auster, lui aussi habitué du Augie’s, (d’après sa nouvelle, Le Noël d'Auggie Wren, parue dans le New York Times en 1990) pour le film Smoke (1995) dans lequel le personnage d’Augie apparaît (https://fr.wikipedia.org/wiki/Smoke_%28film%29).
Smoke Jazz est la marque créée en 2010 pour le concept et les services proposés aux night clubs, bars et restaurants. Smoke est un concept équilibré permettant de produire (CDs et concerts) des musiciens de grands talents, notamment Kenny Barron, Ron Carter, Jimmy Cobb, Cyrus Chestnut, Eric Reed, The Cookers (dont George Cables (p) qui fait aussi la couverture de Jazz Hot n°680 de cet été 2017), ou Billy Hart, Gary Bartz, Larry Willis, Buster Williams, Al Foster au sein des Heads of State, Bobby Watson, Harold Mabern pour n’en citer que quelques-uns (cf. nos chroniques de disques et le Hot Five de Jazz Hot n°680).
Dernière main à l’aventure consistante de la galaxie Smoke, Don Lucoff, infatigable promoteur des acteurs du jazz depuis 1983 (dlmediamusic.com). En plus de Say When en octobre, à venir chez Smoke au cours de l’été: Heads of State, Bobby Watson, Steve Davis, Peter Bernstein, Harold Mabern (avec Eric Alexander, Freddie Hendrix, Nat Reeves, Jimmy Cobb, Cyro Baptista), puis Vincent Herring (avec Cyrus Chestnut, Yasushi Nakamura, Carl Allen, et Russell Malone/Steve Turre/Nicolas Bearde en guests) début novembre 2017. Certains marchent vraiment ensemble, pour de bonnes raisons, et ils sont contents que les journalistes en parlent... http://smokesessionsrecords.com/


13 juin 2017

Jazz in Langourla 2017
Langourla (22) / 4-6 août 2017

Le festival des Côtes d'Armor annonce: Nebia Trio, Daniel Givone, Rhoda Scott Lady Quartet (4), Vincent Blanchet Trio, Vincent Peirani & Emile Parisien, Julie Saury Sextet (5), Selmer #607 et Glossy Sisters (6).
Informations: www.jazzinlangourla.fr

13 juin 2017

Tears: Christian Bonnet
8 juin 1945 (Paris) - 13 juin 2017 (Paris)

Christian Bonnet était un amateur de jazz passionné et il y a consacré une partie de son activité: rédacteur de Jazz Hot dans les années 1970, producteur et directeur de collection (Nocturne, BD Jazz, Cabu Masters of Jazz...). Amoureux-fou de Duke Ellington, il présidait l'association La Maison du Duke et était également le trésorier de l'Académie du Jazz. Saxophoniste amateur, il accompagnait régulièrement Sylvia Howard (voc) avec son Black Label Swingtet, même s'il avait dû délaisser dernièrement son instrument pour raison de santé.
Il est décédé de maladie la nuit dernière à l'âge de 72 ans. Jazz Hot adresse ses sincères condoléances à ses proches.

12 juin 2017

Daoud-David Williams, Spirit of Life Ensemble
Célébration de Juneteenth, Bibliothèque de Jersey City (New Jersey) / Samedi 17 juin 2017 à 19h30

Aux Etats-Unis, dès le XIXe siècle existaient des fêtes célébrant des événements marquants de l’histoire des Afro-Américains aux Etats-Unis: par exemple, la fête du Juneteenth, aussi appelée «Freedom Day» ou «Emancipation Day» marque la découverte de leur émancipation par les esclaves de l’Est du Texas et par extension du Sud des Etats-Unis, le 19 juin 1865. Cette autre Fête Nationale est célébrée jusqu’à ce jour dans la majorité du pays.
David-Daoud Williams (perc, leader du Spirit of Life Ensemble) très impliqué dans la préservation de la mémoire Afro-Américaine nous signale une des célébrations du Juneteenth, vrai «Independance Day» des esclaves, rappelant le 19 juin 1865, quand le Général Gordon  Granger lut, depuis le balcon de la Villa Ashton sur l'ile de Galveston (au Texas, et située dans le Golfe du Mexique), l'Ordre Général n°3 émancipant immédiatement les quelque 250000 esclaves du Texas n'ayant toujours pas été libérés malgré la Proclamation d'Emancipation d'Abraham Lincoln du 22 septembre 1862, avec date pourtant effective au 1er janvier 1863: «La loi est la loi» sauf pour les trop faibles, et un Général sur place, ça rend plus fort... Ce 19 juin 1865, aussi appelé «Freedom Day» ou «Emancipation Day» est donc un autre Independance Day (4 juillet 1776, date de l'Indépendance des Etats Unis). Cette date est reconnue officiellement par 46 des 51 états américains (District of Columbia compris), et également par le Sénat et la Chambre des Représentants. Les récalcitrants sont Hawaii, le Montana, le New Hampshire et les 2 Dakota du Nord et du Sud. Gageons que le 19 juin 2065 (pour le bicentenaire du Juneteenth), tous les Etats-Unis auront avancé sur la reconnaissance unanime de cette date mémorielle de l'ignominie qu'est l'esclavage.
Samedi 17 juin 2017-19h30, à la Bibliothèque de Jersey City (au Community Awareness Series Dpt), la danse, la musique, la poésie et les contes raconteront l’esclavage, les ségrégations mais surtout l'émancipation, les Droits Civils, la soif de liberté, le besoin vital d'égalité et de justice chèrement revendiqués, mais à reconquérir chaque minute dans la rue: le massacre du 17 juin 2015 dans l'église de Charleston, Caroline du Sud, en écho à celui d'une autre église de Birmingham, Alabama, le 15 septembre 1963 (cf. «Alabama» de John Coltrane), n'était sans doute pas une date de hasard, et le gospel chanté en 2015 par le Président Obama, en fin de deuxième mandat, fut une voix trop faible et timorée au regard des espoirs qu’avait suscité son élection en matière d’égalité effective entre Américains. Certains font l'histoire comme Abraham Lincoln ou Martin Luther King, d'autres en sont les figurants.
https://en.wikipedia.org/wiki/Juneteenth
http://www.20minutes.fr/monde/333517-20090618-senat-americain-presente-excuses-l-esclavage-segregation-raciale
http://nofi.fr/2015/06/juneteenth-2015-les-150-ans-de-lindependance-des-noirs-americains/20157
http://nofi.fr/2014/12/les-origines-de-kwanzaa/8012

12 juin 2017

Tears: Ernesto Tito Puentes
7 novembre 1928 (La Havane, Cuba) - 8 juin 2017, Montpellier

Le trompettiste et chef d’orchestre, Ernesto «Tito» Puentes (à ne pas confondre avec le percussionniste Tito Puentes), vient de quitter définitivement la scène. Ce salsero, né à Cuba mais devenu français, se définissait avant tout comme un musicien de scène : «Quand j'ai fait du jazz, mes compatriotes me disaient que je n'étais plus cubain, mais jazzman. Aujourd'hui on me dit salsero... Et je préfère le terme musique afro-cubaine plutôt que salsa qui me semble quelque peu impropre mais surtout qui est un terme inventé par les Américains... Moi, je dis que je suis musicien. J'essaie d'intégrer dans ma musique des influences européennes et africaines». Dès ses 17 ans, il débute au célèbre club de La Havane, Le Chappottin et lors d’une tournée en 53, en Europe et Moyen Orient, il décide de s’installer à Paris. Il joue alors avec Sonny Grey puis apporte sa touche latino aux orchestres de jazz de Benny Bennet, Robert Bamvousi, Emilien Antile. Il apparaît aussi dans des groupes de rythm’n blues et de variétés et sa dextérité est sollicité aussi bien par Nino Ferrer que par Claude François, Joe Dassin, Sylvie Vartan ainsi qu’Eddy Mitchell qui l’engage pour diriger son orchestre. Il apparaît aussi auprès de Luther Alison et dirige le groupe de jazz Caravanserail. En 1980, il fonde, à Paris, le groupe Los Salseros qui devient la référence en Europe de cette musique latine et rejoint aussi Manu Dibango. En 1995, il créé son Big Band, composé de 20 musiciens venus notamment de Cuba, du Venezuela ou de Colombie. Au cours de sa longue carrière, il aurait participé à plus de 200 enregistrements dont le dernier, en leader en 2012, porte le nom de Gracias, comme un ultime «Gracias a la Vida».
12 juin 2017

Annual Jazz Journalists Association Jazz Awards

Pour sa 21e édition, la remise de prix de la Jazz Journalists Association (JJA) a distingué McCoy Tyner par un «Lifetime Achievement in Jazz Award». Les autres lauréats sont (notamment): Kenny Barron (meilleur pianiste), Joey Alexander (révélation) ainsi que l'enregistrem
ent Bill Evans’ Some Other Time: The Lost Session from the Black Forest , paru chez Resonance Records (meilleur réédition).
Informations: www.jjajazzawards.org

9 juin 2017

Ahmad Jamal reçoit la Médaille de la Ville de Marseille
Hôtel de Ville de Marseille

A l’occasion de sa prochaine venue pour deux concerts exceptionnels à l’Opéra de Marseille les 12 et 13 juin, en préambule du Festival Marseille Jazz des Cinq Continents, et pour la présentation mondiale de son nouvel album intitulé Marseille, Ahmad Jamal a reçu le 8 juin la Médaille de la Ville de Marseille. Séduit par cette ville, où il s’est produit à plusieurs reprises, et où il a séjourné lors de tournées précédentes, il a composé un titre puis a décidé d’intituler son nouvel album du nom de la plus ancienne ville de France. Dans le salon d’honneur de l'Hôtel de Ville, par une journée magnifique, le Maire Jean-Claude Gaudin a chaleureusement salué la carrière exemplaire de l’artiste qui, très heureux, a remercié la Ville et la France qui ont su accueillir tant de jazzmen. C’est la troisième fois qu’un musicien de jazz reçoit cette distinction; le premier avait été Lionel Hampton en 1983 puis Dizzy Gillespie.
9 juin 2017

Tears: Michel Delorme
1934-2017

C'est encore un «ancien» de Jazz Hot qui nous quitte: Michel Delorme est décédé le 7 juin, à Antibes, à l'âge de 83 ans. Passionné de jazz dès l'âge de 16 ans (sa «rencontre» avec Charlie Parker), il est diplômé d'anglais à La Sorbonne. Il devient journaliste à Jazz Magazine en 1962 avant que son ami Maurice Cullaz ne le fasse entrer à la rédaction de Jazz Hot. Il poursuit ensuite une carrière dans l'industrie du disque en rejoignant CBS-Columbia (qui passera plus tard sous le pavillon de Sony Music) en 1970. Il dirige l'antenne provençale du groupe de 1979 à 1989. Parallèlement, il publie des chroniques dans Nice-Matin, sur le site internet Culture Jazz et collabore à des documentaires pour Canal +. Il vivait, ses dernières années, en Tunisie, à Nabeul, avec son épouse Arlette. Jazz Hot adresse ses condoléances à cette dernière ainsi qu'à leur fille Marianne. Michel Delorme sera incinéré demain à Cannes. 
Jimmy Copley © David Sinclair9 juin 2017

Tears: Jimmy Copley
29 décembre 1953 - 13 mai 2017

Le batteur de rock anglais Jimmy (James Copley) est décédé à l'âge de 63 ans. Ce musicien de studio était connu comme l'inventeur de la technique du «open-handed drumming». 









8 juin 2017

Louis Armstrong inédit
Dot Time Records

Le
jazz recèle encore des trésors cachés! Ainsi le label Dot Time Records a t-il passé un accord avec la
Louis Armstrong Educational Foundation afin de publier, sur deux ans, quatre albums d'enregistrements inédits de Satchmo. Le premier volume de ces Louis Armstrong Legacy Series, intitulé The Standard Oil Sessions, est constitué d'un enregistrement radio du 20 janvier 1950, effectué à San Francisco dans le cadre de l'émission de la Standard Oil Company: «Musical Map of America». Il s'agissait de l'épisode 19, consacré à New Orleans, et réunissant également Earl Hines et Jack Teagarden. Pour un raison inconnue, l'émission ne fut jamais diffusée mais Louie put récupérer les bandes. Cette édition est accompagnée d'un livret de 20 pages. Les trois volumes à venir concernent des concerts des années 50 et 60, dont le «1957 South Tour» qui fera l'objet d'un double CD.
Informations: www.dottimerecords.com

8 juin 2017

Octaves de la Musique 2017
Belgique

Les Octaves de la Musique (équivalent belge des «Victoires de la Musique» en France) ont distingué, pour le jazz, Lorenzo Di Maio (g) et David Linx (voc) pour l'ensemble de sa carrière.

5 juin 2017

Festival de Big Bands de Pertuis
Pertuis (84) / 7-12 août 2017

Le
festival spécialisé dans les grandes formations swing annonce, pour sa 19e édition: Tartoprunes, Big Band de Pertuis (7), The Shoeshiners, Aubagne Jazz Band (8), Caroline Jazz Band, David Hitchen Big Band (9), Jovenes Clasicos del son, Conga Libre (10), Snap Fingirls, François Laudet Big Band (11), Sacqueboutiers & Jazzmen, Big One Big Band (12).
Informations: www.festival-jazz-bigband-pertuis.com
31 mai 2017

Anthologie du Caveau de La Huchette
Frémeaux & Associés

Le célèbre Caveau fait l'objet, chez Frémeaux & Associés, d'une anthologie en 3 CDs retraçant son histoire depuis 1965 (rappelons qu'il a ouvert depuis
1948) à travers les enregistrements d'artistes qui ont marqué le club, il y a plusieurs décennies ou plus récemment: Dany Doriz (le maître des lieux), Les Haricots Rouges, Milt Buckner, Lionel Hampton, Memphis Slim, Bill Coleman, Sacha Distel, Claude Luter, Maxim Saury, Kenny Clarke, jusqu'à Manu Dibango, Michel Pastre et Scott Hamilton.
Par ailleurs, en juin, La Huchette accueille Marie-Laure Célisse (1), François Laudet (2-3), Puissance Jazz Big Band (4), George Washingmachine (5-6), Drew Davies (7-9), Formule Bop (10), Megaswing (11, 18, 25), Jean-Michel Proust (12), Olivier Franc (13-15), Brad Childs (16-17), Sazerac Swingers (19-22), Michel Pastre (23), Austin O'Brien (24), The Swing Commanders (26-29), Gunhild Carling (30).
Informations: www.fremeaux.com & www.caveaudelahuchette.fr

31 mai 2017

Philippe Duchemin en tournée
France

De juin à septembre, l'ami Philippe Duchemlin parcours les routes de France avec son trio (Marseille le 8/6, Aix-en-Provence le 9/6, Toulon le 10/6, Neuvill' en Jazz, le 21/7, croisière "Sciences & Avenir du 21/9 au 1/10), avec Dany Doriz (St Mars de Locquenay le 16/6, Dangeul le 13/8) ou avec Leslie Lewis (Lanton le 8/7, Jazz à L'Amirauté le 18/7).

Informations: www.philippeduchemin.com

31 mai 2017

Tremplin Jazz à Venir 2017
Hyères (83)

Durant le week-end du 13-14 mai, le 7e tremplin jeunes talents organisé par le festival Jazz à Porquerolles a distingué: le trio Kolmoset, le quartet d'Adrien Brandeis,
le duo Kevin Norwood / Pierre-François Maurin et le quartet Phasm.
Informations: www.jazzaporquerolles.org

24 mai 2017

Corbeil-Essonnes Jazz Festival 2017
Corbeil-Essonnes (91) / 23 juin - 2 juillet 2017

Pour sa 18e édition, le Corbeil-Essonnes Jazz Festival, organisé par l'association Codjace, annonce une programmation une nouvelle fois marquée par son partenariat historique avec le Caveau de La Huchette, auquel s'ajoute une dimension féminine importante. La ville de Corbeil-Essonnes va ainsi résonner, au Parc Chantemerle (pour de grands concerts gratuits) mais également dans les restaurants, au cinéma Arcel, et dans les différentes structures de la ville, au son d'un jazz dominé par deux hommages, celui des chanteuses Sara Lenka à Bessie Smith (25 juin) et celui de Mariannick Saint-Céran à Ella Fitzgerald (2 juillet). Le festival a également mis au programme des instrumentistes-leader telles Rhoda Scott avec son Lady Quartet (24 juin) et la trompettiste suédoise Gunhild Carling (1er juillet). Par ailleurs, le festival sera ouvert, le 23 juin, par Dany Doriz et les musiciens du Caveau de La Huchette pour une évocation du film La La land, avec une projection de rattrapage pour celles et ceux à qui cette comédie musicale aurait échappé.
Informations: http://corbeilessonnesjazz.wixsite.com/festival


24 mai 2017

Jazz à la Harpe 2017
Rennes (35) / 6-17 juin 2017

Pour son édition 2017, le festival breton, qui se déroulait auparavant sur trois jours, triple la mise et annonce, notamment:
Paul Morvan + Laurent Courthaliac & Gilles Naturel (12), Sylvia Howard (version jazz le 13 et version blues le 14), une soirée Django (15) ou encore Ricky Ford (17).
Informations: www.jazzalaharpe.com

24 mai 2017

Monk & Coltrane: The Complete 1957 Riverside Recordings
Craft Recordings

L'intégrale des sessions Riverside enregistrées il y a tout juste soixante ans par Thelonious Monk et John Coltrane sont rééditées dans un beau coffret 3 LP's, avec un livret proposant quelques photos rares et un texte d'Orrin Keepnews.

Informations: www.concordmusicgroup.com



23 mai 2017

Exposition: Abécédaire amoureux du jazz
Musée de l'Ancien Evêché, Grenoble (38) / 15 juin - 17 septembre 2017

Dans notre
«Hot News» du 6 mars dernier, nous vous annoncions la tenue, à partir du 15 juin, à Grenoble, de l'exposition photographique de «notre» Pascal Kober. Il est à noter que, lendemain du vernissage, le 16/6, Agathe Iracema (voc, qui fait l'affiche de l'événement) donnera un concert.
En outre, cette exposition va donner lieu à la publication, au mois de juin, d'un beau livre, Abécédaire amoureux du jazz, aux éditions Snoeck-Musée de l’Ancien Évêché (éditions francophone et anglophone de 176 pages avec 120 illustrations).

Informations: www.ancien-eveche-isere.fr





23 mai 2017

Autour de Midi... et Minuit
Paris 18e

La cave de la rue Lepic va fermer pour travaux à partir de ce vendredi 26 mai. Son patron Yves Faucher passe la main à un nouveau propriétaire qui a promis de conserver la vocation jazz du club (qui est aussi un restaurant en rez-de-chaussée). Il est encore temps d'aller assister aux deux derniers bœufs avant que le lieu ne soit toiletté: celui de Laurent Epstein (ce soir) et celui de William Chabbey (jeudi 25/5). Réouverture prévue le 4 juillet prochain.
Informations: https://autourdemidi.fr

23 mai 2017

Tears: Mickey Roker
1932-2017

Le batteur Granville William Roker, dit «Mickey», est décédé le 22 mai à l'âge de 84 ans. Originaire de Miami, il fut très tôt sensibilisé aux percussions caribéennes et à la batterie. Elevé, à partir de 10 ans, à Philadelphie, par sa grand-mère et son oncle, ce dernier lui offre sa première batterie et lui transmet son amour du jazz. Il rencontre Bob Cranshaw en 1957 avec lequel il se lie d'amitié. A cette même époque, il décide de se consacrer au jazz, jouant avec Sam Reed, Jimmy Heath puis Gigi Gryce qui le fait connaître sur la scène new-yorkaise. Accompagnateur recherché, notamment dans les big bands, c'est aussi un musicien de studio, notamment pour Blue Note. On le retrouve ainsi aux côtés de Junior Mance, McCoy Tyner ou Sonny Rollins. La décennie 70 est marquée par une longue collaboration avec Dizzy Gillespie. Il est resté très actif jusqu'à ces dernières années, tenant les baguettes pour Ella Fitzgerald, Tommy Flanagan, Hank Jones ou encore Bucky Pizzarelli.

Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.

Tom McClung © Patrick Martineau15 mai 2017

Tears: Tom McClung
1957-2017

C'est avec une très grande tristesse que nous avons appris le décès de Tom McClung, survenu dans la nuit du 13 au 14 mai, à l'âge de 60 ans, emporté par un cancer. Il était né à New York le 4 avril 1957. Figure de la scène jazz parisienne depuis la fin des années 90, il était notamment le pianiste attitré d'Archie Shepp. On le connaissait aussi pour son duo avec Jean-Jacques Elangué et pour son trio avec Mourad Benhammou. On pouvait le voir souvent aux côtés de musiciens parisiens ou américains de passage, comme Ted Curson ou le Spirit of Life Ensemble.
Tom McClung était un gentleman, un grand professionnel et un bon vivant pétri d'humour. Nos pensées vont à son épouse Anne.
Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.

9 mai 2017

Jazz à Beaupré 2017
Saint-Cannat (13) / 7-8 juillet 2017

Pour les amateurs de (beau) piano, le Château de Beaupré accueille, pour un week-end de dégustation jazz: Ligne Sud, Jacky Terrasson & Stéphane Belmondo (7), Monday 8 Trio et Monty Alexander Trio (8).
Informations: www.jazzabeaupre.com

24 avril 2017

Nicola Sabato
Absilone / Socadisc

Nicola Sabato (b) sort, le 19 mai, un album en hommage à Ray Brown et Milt Jackson: Live in Capbreton. Dans le rôle de Milt, Jacques Di Constanzo (vib) y co-dirige un beau quartet complété des excellents Pablo Campos (p) et Germain Cornet (dm). Un concert de lancement aura lieu au Sunside, le 31 mai.
Informations: www.nicolasabatojazz.com



19 avril 2017

Toucy Friends of Jazz 2017
Toucy (89) / 14-15 juillet 2017

La 9e édition du festival dirigé par Ricky Ford proposera deux belles soirées : Mighty Mo Rodgers (14) et China Moses (15). Plusieurs groupes animeront également la place de la mairie de Toucy, en journée. Il est également possible de soutenir ce festival indépendant (et donc à l'économie fragile) en adhérant à l'association Toucy Friends of Jazz.
Informations : www.toucyjazzfestival.com


13 avril 2017

Jazz aux Champs-Elysées 2017
Saint-Quentin (02) / 9 juillet - 19 novembre 2017

Le festival de Saint-Quentin offre cinq concerts gratuits pour sa 16e édition: Guy Bonne Quintet (9/7), Patrice Galas & guests (23/7), Les Oracles du Phono (6/8), Pauline Atlan, Tina May, Les Rois du Fox Trot (20/8), Ludovic de Preissac (3/9), Patrice Galas solo (19/11).
Informations: http://jazz-aux-champs-elysees.fr


13 avril 2017

Robeurt Féneck
L'Européen (Paris), 29 mai 2017 / Jazz Entraigues Festival, 2 juin 2017 (84)

Le big band de Robeurt Féneck (alias Stéphane Roger, dm, voc) manie aussi bien le swing (les musiciens sont excellents) que l'humour et la parodie. On a peu l'occasion de profiter "en live" de ce spectacle réjouissant. On profitera donc des deux prochains concerts de Robeurt Féneck à Paris, à L'Européen, le 29 mai et au Jazz Entraigues Festival, le 2 juin.


11 avril 2017

Jazz à Vienne 2017
Vienne (38) / 29 juin - 13 juillet 2017

Jazz à Vienne met à son affiche (entre autres): Tony Tixier Trio (29/6), Ahmad Jamal Quartet, Christian Scott (30), Julien Marga Quartet (1), Archie Shepp All Stars, Pharoah Sanders Quartet (3), Emile Parisien & Vincent Peirani, Yaron Herman Trio, Laurent Courthaliac (4), Jamie Cullum, Stacey Kent (5), Kenny Neal (6), Roberto Fonseca (7), Larry Graham, Trombone Shorty (8), Jean-Luc Ponty / Biréli Lagrène / Kyle Eastwood, Youn Sun Nah (9), EYM Trio (10), Devon Youth Jazz Orchestra (11), Herbie Hancock (12), Guillaume Perret, Keziah Jones (13).

Informations: http://jazzavienne.com


11 avril 2017

International Jazz Day 2017
La Havane (Cuba) / 30 avril 2017

Pour la sixième édition de la journée internationale du jazz, l'Unesco a choisi (signe de l'évolution des temps) La Havane comme ville hôte. L'événement principal, dans la capitale cubaine, sera la présentation d'un all-stars international (Ambrose Akinmusire, Carl Allen, Richard  Bona, Kurt Elling, Kenny Garrett, Herbie Hancock, Antonio Hart, Marcus Miller, Youn Sun Nah, Gianluca Petrella, Gonzalo Rubalcaba, Esperanza Spalding, Chucho Valdés, Dhafer Youssef...) au Gran Teatro de La Habana Alicia Alonso.

Informations: http://jazzday.com


10 avril 2017

Marseille Jazz des Cinq Continents 2017
Marseille (13) / 19-29 juillet 2017

Le festival de Marseille, qui cette année encore se répartira sur plusieurs sites (le Mucem, la Friche de la Belle de Mai, le Théâtre Sylvain et le Palais Longchamp), annonce: Song of Kemet (19), Branford Marsalis Quartet + Kurt Elling (20), Roberto Fonseca (21), Guillaume Perret, Cyril Achard & Géraldine Laurent, Piers Faccini, Yonathan Avishaï (22), Norah Jones, Nguyên Lê (24), Robert Glasper, Kamasi Washington (25), Ana Popovic, Tajmo (26), Imany, George Benson (27), Emile Parisien & Vincent Périani, Herbie Hancock (28), Tony Allen Quartet, Roy Hayers (29).
Informations: www.marseillejazz.com


4 avril 2017

Delmar Brown
1954-2017

Le pianiste Delmar Brown s’est éteint le 1er avril à New York, à l’âge de 63 ans. Né en 1954 à Bloomington, dans l’Illinois, il se forme au piano à l’église avant de partir étudier à la Berklee College of Music, à Boston. A sa sortie, il passe au piano électrique et travaille avec Pat Martino, Jaco Pastorius, Gil Evans (il est dans son orchestre lors du fameux concert de Miles Davis à Montreux en 1991). Dans les années 1980, il créé Bush Rock, un groupe de fusion, et joue aussi avec Sting, Bruce Springsteen, Peter Gabriel, Youssou N’Dour. Ces dernières années, il se produisait avec son groupe Delmar Brown World Pop Experience à New York, qui puisait dans la musique brésilienne comme dans le reggae.


4 avril 2017

Bob Cunningham
1934-2017

Le contrebassiste Bob Cunningham est décédé le 1er avril à New York, à l’âge de 82 ans. Né le 28 décembre 1934 à Cleveland (Ohio), il est le cousin du pianiste Bobby Few. Il arrive à New York en 1960 et enregistre en sideman avec Bill Hardman, Dizzy Gillespie, Junior Mance, Frank Foster, Freddie Hubbard, Leon Thomas, Gary Bartz, Sam Rivers, Sun Ra, Archie Sheep, Kenny Barron, Steve Lacy. Dans les années 1970, il accompagne Yusef Lateef. Au début des années 1980, il fait partie du World Bass Violin Ensemble, avec les contrebassistes Phil Bowler, Greg Maker, Rufus Reid, Brian Smith (directeur musical), Fred Hopkins. Dans les années 1990, il fait partie des 3B's, avec Bross Townsend (p) et Bernard Purdie (dm).

En leader, il sort un seul album, Walking Bass, en 1985, avec Bross Townsend (p), Melvin Sparks-Hassan (g), Alvin Queen, Bernard Purdie (dm). Jusqu’à ce que la maladie l’en empêche, il se produisait tous les lundis soirs, en alternance avec John Ore (1933-2014), à la Jam Session de la Jazz Foundation of America qui se tient tous les lundis soirs au Local 802, le syndicat des musiciens.

Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.
3 avril 2017

Lia Pale
Lotus Records

La chanteuse autrichienne Lia Pale (Jazz Hot n°665) sort un nouvel album, A Winter Journey, qui est un relecture jazz de l’œuvre de Schubert, arrangée par Mathias Rüegg (p, ex-directeur du Vienna Art Orchestra).
Informations: www.liapale.net



3 avril 2017

43rd Annual Jazz Records Collector's Bash
Edison (New Jersey, USA) / 23-24 juin 2017

Dans la ville d'Edison (New Jersey) se tiendra la grande foire annuelle dédiée aux collectionneurs de disques de jazz (78 tours, LP, CDs...). Dans ce cadre, auront notamment lieu une projection de films (cinéma et télévision) rares, commentés par l'historien David Weiner, ainsi qu'une autre projection de "clips" jazz des années 50 et 60 présentés par Wild Friedwald.
Informations: http://jazzbash.net

3 avril 2017

Avril au Cri du Port
Marseille (13)

L'association marseillaise annonce en avril: Ben Rando (3), Fred Nardin Trio (6), José James (21) et Minor Sing (27).

Informations: http://criduport.fr

31 mars 2017

Smoke Sessions Records

Après Search for Peace, en 2015, le label new-yorkais annonce un deuxième album du all-stars Heads of State (Gary Batz, ts, Larry Willis, p, David Williams, b, Al Foster, dm): Four in One. Titre tiré d'une composition de Thelonious Monk, qui ouvre le disque.
Informations: www.smokesessionsrecords.com




31 mars 2017

Terence Blanchard
Blue Note (Universal)

Terence Blanchard a signé la bande originale du film The Comedian (une comédie avec Robert De Niro) du réalisateur Taylor Hackford (Ray en 2004). La musique a été enregistrée par un sextet de choc, comprenant, outre le trompettiste: Kenny Barron (p), Ravi Coltrane (ts), Khari Allen Lee (as), David Pulphus (b) et Cary Allen (dm). Il est à noter qu'à ce jour Terence Blanchard a composé plus de cinquante musiques de film. Le disque (Blue Note) sera disponible en avril mais le film n'a pas encore de date de sortie française.
Informations: www.terenceblanchard.com

31 mars 2017

Dernières sorties Lenka Lente

L'éditeur nantais annonce Agitation Frite. Témoignages de l'undergroud français, de Philippe Robert, sur la mouvance free et musiques improvisées, comprenant notamment un entretien avec Gérard Terronès. A paraître également: Abécédaire Thelonious Monk, de Jacques Ponzio.
Informations: www.lenkalente.com






30 mars 2017

Jazz Ô Château 2017
Tréveneuc (22) / 5-7 mai 2017

Le festival jazz Ô Château (qui se tient dans le Château de Pommorio) propose de nombreuses animations (brocante musicale, master-class, atelier découverte musicale pour les enfants, exposition de peintures) et à l’affiche: Blue Up Sextet, EYM Trio, William Chabbey Trio, David Sauzay & Walter Ricci...
Informations: www.jazzochateau.fr

30 mars 2017

La musique de John Lewis par le JALCO

Le Jazz at Lincoln Center Orchestra de Wynton Marsalis sort un nouvel opus live sur son label Blue Engine: The Music of John Lewis avec le jeune pianiste louisiannais Jon Batiste. La vidéo de l'un des titres emblématiques (et qui est cher à Jazz Hot), «Delaunay's Dilemma», est disponible sur YouTube.
Informations: www.jazz.org/blueengine



28 mars 2017

Tears: Buck Hill
1927-2017

Le saxophoniste Roger Wendell "Buck" Hill est décédé le 20 mars à l'âge de 90 ans. Bien qu'il ait commencé à jouer professionnellement en 1943, il occupa un emploi de postier pendant trente ans. Ainsi après avoir accompagné Charlie Byrd (1958-59), il fut peu actif dans les années 60. Il commença à enregistrer en leader à partir des années 70 (This Is Buck Hill, SteepleChase, 1978) et notamment avec Shirley Horn entre 1989 et 1995.
Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.

28 Jazz Hot n°515mars 2017

Tears: Arthur Blythe
1940-2017

L'altiste Arthur Blythe est décédé le 27 mars à l'âge de 76 ans. Dans les années 60, il appartient à
l'Underground Musicians and Artists Association créée par Horace Tapscott et s'installe à New York dans les années 70. Il y accompagne Chico Hamilton, Gil Evans, Lester Bowie ou encore McCoy Tyner. Il commence à enregistrer sous son nom en 1977 (The Grip, India Navigation).
Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.







27 mars 2017

Exposition «Jazz Portraits»
Aux Petits Joueurs (Paris 19e) / 1er au 30 avril 2017

"Notre" Patrick Martineau expose ses «Jazz Portraits» dans le bistrot Django Aux Petits Joueurs, du 1er au 30 avril. Une galerie de jazzmen et jazzwomen en noir et blanc.
Informations: www.patrickmartineau.photography

27 mars 2017

Voiron Jazz Festival
Voiron (Isère) / 30 mars - 14 avril 2017

La contrebassiste Anne Mahey a concocté un joli programme pour la septième édition de cette manifestation qui a pris le relais du défunt Grenoble Jazz Festival. Avec plusieurs dizaines de concerts parmi lesquels Sandra Nkaké, Lisa Simone, Thomy & co ou encore une bataille de big bands! À voir également, les expositions des photos de Jean-Sébastien Faure et des dessins de Cécile Beaupère.
Informations: www.voiron-jazz.com
27 mars 2017

Fermeture du Caveau des Oubliettes
Paris 5e

Le 15 mars, le Caveau des Oubliettes a offert sa dernière soirée. Le club, qui proposait de régulières jam-sessions jazz et blues, a été placé en liquidation judiciaire. Le lieu va être repris par une nouvelle équipe à partir d'avril, sans que l'on sache quels sont ses projets.


20 mars 2017

Tears: Chuck Berry
1926-2017

La longue litanie des morts se poursuit avec Chuck Berry, décédé le 18 mars à l'âge de 90 ans. Le guitariste et chanteur, considéré comme l'un des pères du rock'n'roll, avait ainsi développé une forme de ryhtm'n'blues, avec une dimension spectaculaire (solos de guitare, mise en scène...) et des thématiques adolescentes (les filles, les voitures...) quand le blues évoque lui, avec profondeur, la condition humaine. Le succès commercial toucha ainsi Chuck Berry à partir du milieu des années 50, avec des titres devenus des classiques: «Maybellene», «Roll Over Bethoveen», «Rock and Roll Music», ou encore «Johnny B. Goode», son «tube absolu», sorti en 1958. La gloire initiale n'empêchera pas une carrière chaotique (et des caprices à rendre chèvre les organisateurs de concerts!), ponctuée de démêlés judiciaires. Carrière qui n'en sera pas moins longue, car cette figure historique de la musique afro-américaine - initiateur d'un rock encore enraciné dans le blues - restera une figure populaire jusqu'à la fin de sa vie. 
Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.
18 Gérard Terronès lors de la fête anniversaire des 70 ans de Jazz Hot (mars 2005) au Caveau de La Huchette © Jérôme Partagemars 2017

Tears: Gérard Terronès
1940-2017

Jazz Hot est triste aujourd'hui: c'est l’un de ses anciens les plus prestigieux qui vient de disparaître le 16 mars: Gérard Terronès dont la silhouette au chapeau a hanté les clubs parisiens pendant des décennies, car les clubs, il les connaissait, les aimait; il a en a tenu dès le milieu de années 1960.
C’était un amoureux militant du jazz, du free jazz en particulier mais pas seulement, contrairement à une fausse réputation, car il aimait tout le jazz en général depuis Louis Armstrong et New Orleans, jusqu'à Ornette Coleman, en passant par Ellington, Ella, Billie, Parker ou Coltrane. Il était un amateur de blues éclairé, et savait parfaitement identifier le swing, le blues ou remarquer son absence dans le langage d'un musicien.
Né à Rabat en 1940, de parents d'origine espagnole, il était arrivé en France en 1956 et a été membre du Hot Club de France. Voyant la difficulté des musiciens à enregistrer, il crée en 1969 le label Futura Records.
A la même époque, il rejoint celui qu'il appelait son mentor
, Charles Delaunay, au sein de l'équipe de Jazz Hot, où il collabore jusqu'au milieu des années 70.
Gérard Terronès a été aussi un activiste de la scène du jazz, animant plusieurs clubs dans le courant des années 1970, et organisant de nombreuses tournées de musiciens de jazz: Archie Shepp, Max Roach, Abbey Lincoln, Mal Waldron, et beaucoup de grands noms du jazz ou de musiciens moins connus, voire à découvrir, de toutes les origines, de toutes les sensibilités du jazz, car Gérard était un découvreur de talents sans a priori: il aimait les musiciens, et les musiciens le lui rendent bien.
Gérard Terronès, anarchiste revendiqué (il anima d'ailleurs –de 1982 à 2008– l’émission Jazz en Liberté sur Radio Libertaire), défendit farouchement son indépendance et travailla en autoproduction tout au long de son exceptionnelle carrière, créant à force de générosité et de sacrifices personnels un catalogue d'une grande richesse et d'une incroyable diversité stylistique, d'Irakli à Billy Harper, en passant par Arvanitas auquel le liait une grande amitié. Il créa d'autres labels en parallèle de Futura: Marge, Blue Marge, Impro, Jazz Unité... Sa dernière production (sortie en mars) est un live du quartet de l'excellente Sylvia Howard (voc): Time Expired (Blue Marge).
Entrepreneur du jazz infatigable, il continuait d'organiser régulièrement, ces dernières années, des concerts à La Java (Paris 10e),
malgré des ennuis de santé et d'argent récurrents.
Jazz Hot s'associe à la peine de tous les amateurs de jazz qui ne peuvent qu'aimer un personnage aussi généreux, très largement connu et reconnu, et l'équipe de Jazz Hot embrasse sa femme Odile et à son fils Eric dont elle partage la peine.

Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.
14 mars 2017

Esaïe Cid
Swing Alley

Lors de notre rencontre avec Esaïe Cid (Jazz Hot n°674), l'altiste nous confiait son désir d'enregistrer pour la première fois avec son quartet (Gilles Réa, g, Samuel Hubert, b, Mourad Menhammou, dm) afin de graver sur disque la mémoire de son travail de ces dernières années, notamment marqué par son admiration pour Art Pepper. C'est chose faite, par l'entremise de son compatriote barcelonnais Jordi Pujol qui sort sur son label Swing Alley l'album intitulé: Maybe Next Year.
Par ailleurs, Esaïe Cid sera en concert avec son quartet, le 17 mars, dans la bistrot A tout va bien (St Maur-des-Fossés, 94). Un concert organisé par l'association Happy Jazz.
Informations: www.esaiecid.com

14 mars 2017

Tears: Philippe Adler
1937-2017

C'est un autre «ancien» de Jazz Hot qui disparaît: Philippe Adler est mort hier à l'âge de 80 ans. Romancier, journaliste, auteur, il fut en effet rédacteur en chef de Jazz Hot dans la seconde moitié des années 1980. Son goût de la blague potache - pas toujours dans la finesse - parsème les pages de la revue (notamment ces Hot News). Toujours est-il qu'à la même époque, il débute la présentation de «Jazz 6» sur M6 (1987-2003) et continue à présenter ponctuellement des retransmissions de concerts jusqu'en 2008.
Nous revenons en détail sur son parcours dans notre rubrique nécrologique.

13 mars 2017