Err

bandeau-anniv-2020.jpg
BORIS VIAN & JAZZ HOT


Boris Vian, Jazz Hot n°237, 1967



Boris Vian a fréquenté JAZZ HOT dès la fin des années 1930 en tant qu'adhérent au Hot Club de France. Il y a écrit sous son nom de 1947 à 1958, parfois sous divers pseudonymes, pour évoquer, promouvoir et critiquer la grande affaire de sa vie: le jazz et des aspects de ce que le jazz sous-tend sur le plan philosophique, le plus souvent avec humour, mais aussi parfois très sérieusement, toujours profondément, et cette recherche est à la base de son œuvre en général, non pas comme une couleur mais comme l'essentiel, le fond.
Cette fréquentation de JAZZ HOT, particulièrement de Charles Delaunay dont il est un vrai disciple, le plus proche, jusqu'à son amour du disque, de l'enregistrement, de la discographie, du jazz en général dans toutes ses variétés d'expression, ses artistes, sont la colonne vertébrale de l'homme Boris Vian, la clé de sa vie professionnelle et le fondement de son œuvre, littéraire en particulier, du contenu à la forme. Parmi les 
nombreux 
biographes, exégètes et témoins qui l'ont pour certains fréquenté, rares sont ceux qui l’affirment, en sont pleinement conscients ou qui l'ont simplement discerné: un petit mystère pas si difficile à percer. 
En attendant, l’amour du jazz de Boris Vian en version originale, on le lit dans JAZZ HOT, et l'original est toujours plus authentique et intéressant car il s'enrichit du contexte de l'époque (le contenu des autres articles, l'environnement du jazz) qui permet d'en comprendre la profondeur. Signalons que les nombreuses rééditions compilées des écrits de Boris Vian parus dans JAZZ HOT ne font jamais l'effort professionnel d'une demande d'autorisation auprès de l'éditeur original (JAZZ HOT), ce qui paraît surréaliste et pour le moins discourtois.
En parallèle, JAZZ HOT a évoqué, après son décès et à de nombreuses reprises cet ancien, disparu trop vite, déterminant d'un état d'esprit, et c'est ce que nous vous proposons aussi dans cette «intégrale» de Boris VIAN & JAZZ HOT, en quelque sorte JAZZ HOT par Boris Vian et Boris Vian par JAZZ HOT. Yves Sportis




Articles/interviews par Boris Vian parus dans JAZZ HOT
Biographies-présentations de musiciens, billets d'humeur ou d'humour…

Revues de presse par Boris Vian
La revue de presse fut sans aucun doute le principal de la contribution de Boris Vian dans Jazz Hot de 1947 à 1958, la plus importante (110 articles), la plus régulière et la plus longue (12 ans), mais aussi la plus consistante quant à son approche, sa perception du jazz, du monde et de l'humanité.
Jazz Hot n°18, décembre 1947
Jazz Hot n°Spécial 1948, décembre 1947
Jazz Hot n°19, janvier 1948
Jazz Hot n°20, février 1948
Jazz Hot n°21, mars 1948
Jazz Hot n°22, avril 1948
Jazz Hot n°23, mai 1948
Jazz Hot n°24, juin-juillet 1948
Jazz Hot n°25, août-septembre 1948
Jazz Hot n°26, octobre 1948
Jazz Hot n°27, novembre 1948
Jazz Hot n°28, décembre 1948
Jazz Hot n°29, janvier 1949
Jazz Hot n°30, février 1949
Jazz Hot n°31, mars 1949
Jazz Hot n°32, avril 1949
Jazz Hot n°34, juin 1949
Jazz Hot n°35, juillet-août 1949
Jazz Hot n°36, septembre 1949
Jazz Hot n°37, octobre 1949
Jazz Hot n°38, novembre 1949
Jazz Hot n°39, décembre 1949
Jazz Hot n°41, février 1950
Jazz Hot n°42, mars 1950
Jazz Hot n°43, avril 1950
Jazz Hot n°44, mai 1950
Jazz Hot n°45, juin 1950
Jazz Hot n°46, juillet-août 1950
Jazz Hot n°48, octobre 1950
Jazz Hot n°49, novembre 1950
Jazz Hot n°51, janvier 1951
Jazz Hot n°52, février 1951
Jazz Hot n°53, mars 1951
Jazz Hot n°54, avril 1951
Jazz Hot n°55, mai 1951
Jazz Hot n°56, juin 1951
Jazz Hot n°57, juillet-août 1951
Jazz Hot n°58, septembre 1951
Jazz Hot n°59, octobre 1951
Jazz Hot n°60, novembre 1951
Jazz Hot n°61, décembre 1951
Jazz Hot n°63, février 1952
Jazz Hot n°64, mars 1952
Jazz Hot n°65, avril 1952
Jazz Hot n°67, juin 1952
Jazz Hot n°68, juillet-août 1952
Jazz Hot n°69, septembre 1952
Jazz Hot n°70, octobre 1952
Jazz Hot n°71, novembre 1952
Jazz Hot n°72, décembre 1952
Jazz Hot n°73, janvier 1953
Jazz Hot n°74, février 1953
Jazz Hot n°75, mars 1953
Jazz Hot n°76, avril 1953
Jazz Hot n°77, mai 1953
Jazz Hot n°78, juin 1953
Jazz Hot n°79, juillet-août 1953
Jazz Hot n°80, septembre 1953
Jazz Hot n°81, octobre 1953
Jazz Hot n°82, novembre 1953
Jazz Hot n°83, décembre 1953
Jazz Hot n°84, janvier 1954
Jazz Hot n°85, février 1954
Jazz Hot n°86, mars 1954
Jazz Hot n°87, avril 1954
Jazz Hot n°88, mai 1954
Jazz Hot n°89, juin 1954
Jazz Hot n°90, juillet-août 1954
Jazz Hot n°91, septembre 1954
Jazz Hot n°92, octobre 1954
Jazz Hot n°93, novembre 1954
Jazz Hot n°94, décembre 1954
Jazz Hot n°95, janvier 1955
Jazz Hot n°96, février 1955
Jazz Hot n°97, mars 1955
Jazz Hot n°98, avril 1955
Jazz Hot n°99, mai 1955
Jazz Hot n°101, juillet-août 1955
Jazz Hot n°102, septembre 1955
Jazz Hot n°103, octobre 1955
Jazz Hot n°104, novembre 1955
Jazz Hot n°105, décembre 1955
Jazz Hot n°106, janvier 1956
Jazz Hot n°107, février 1956
Jazz Hot n°108, mars 1956
Jazz Hot n°109, avril 1956
Jazz Hot n°110, mai 1956
Jazz Hot n°111, juin 1956
Jazz Hot n°112, juillet-août 1956
Jazz Hot n°113, septembre 1956
Jazz Hot n°114, octobre 1956
Jazz Hot n°115, novembre 1956
Jazz Hot n°116, décembre 1956
Jazz Hot n°118, février 1957
Jazz Hot n°119, mars 1957
Jazz Hot n°120, avril 1957
Jazz Hot n°121, mai 1957
Jazz Hot n°122, juin 1957
Jazz Hot n°123, juillet-août 1957
Jazz Hot n°124, septembre 1957
Jazz Hot n°125, octobre 1957
Jazz Hot n°126, novembre 1957
Jazz Hot n°127, décembre 1957
Jazz Hot n°128, janvier 1958
Jazz Hot n°129, février 1958
Jazz Hot n°130, mars 1958
Jazz Hot n°131, avril 1958
Jazz Hot n°132, mai 1958
Jazz Hot n°134, juillet-août 1958

Articles à propos de Boris Vian 
Juste retour des choses, si Boris Vian n'évoqua pas ses carrières parallèles dans Jazz Hot, ses suiveurs dans la revue ont eu l'envie d'aborder l’œuvre et de découvrir le personnage, devenu légendaire avec le temps, voire plus récemment de le redécouvrir de manière plus profonde à travers ses engagements. Ses facettes et ses curiosités nombreuses laissent encore beaucoup de place à l'étude car sa légende, parfois les anecdotes, ont aussi masqué sa personnalité.


Articles attribués à Boris Vian dans JAZZ HOT (Pseudonymes ou non signés)
La liste n'est sans doute pas exhaustive car il peut s'agir de petites notes d'information, de comptes-rendus…Rubrique «Fausses notes» signées «Le Raisin Moisi»
Le Raisin Moisi, autre pseudonyme de Boris Vian, œuvra de 1949 à 1955 et fait référence à la querelle des amateurs de jazz entre les «raisins aigres», partisans du nouveau jazz, et les «figues moisies», partisans du jazz traditionnel, une querelle de la critique également, et qui s'incarna, à tort et caricaturalement, dans le différend entre Hugues Panassié et Charles Delaunay qui se conclut par la rupture de l'automne 1947. Il s'agissait plus alors d’un antagonisme personnel et de pouvoir que d'un conflit de génération (Delaunay est l'aîné de Panassié d’un an). L'expression transatlantique (en anglais sour grapes and mouldy figs) fit son apparition en français dans un article d’Hugues Panassié (Jazz Hot n°6, avril 1946) qui eut quelques échos, car le débat s'installa dans Jazz Hot. Malicieusement, Vian, qui réfute le procès d'intention de Panassié de ne pas aimer le jazz de la tradition et n'a pas de goût pour le progressisme élitiste naissant d'André Hodeir qu'il perçoit, pas plus que le modernisme de mode et de consommation des nouveaux affairistes du jazz, contracte les deux locutions en «Raisin Moisi», car, à l'instar de Delaunay, il aime autant le jazz dit «de la tradition» (Louis, Bix, Basie, Ellington, Billie, Ella, Lester, Hawkins…) que le jazz dit «moderne» (Parker, Monk, Powell, Gillespie…), sans rupture. Delaunay et Vian sont finalement parmi les rares à comprendre que le jazz est une expression de civilisation (Alfredo Pepo également dans un article «Jazz et Littérature», Jazz Hot n°6, avril 1946) en continu et en développement, sans rupture, synthétisé par l'article «Vrai Jazz?» de Charles Delaunay paru dans Jazz Hot n°5, 1946En 1960, une querelle de même nature s’établira à propos du Free Jazz né aux Etats-Unis, avec les mêmes errements de la critique et des amateurs, mais Vian n’était plus là et Charles Delaunay avait pris du recul… 
Jazz Hot n°29, janvier 1949 
Jazz Hot n°31, mars 1949 
Jazz Hot n°42, mars 1950 
Jazz Hot n°44, mai 1950 
Jazz Hot n°45, juin 1950 
Jazz Hot n°46, juillet-août 1950 
Jazz Hot n°47, septembre 1950 
Jazz Hot n°48, octobre 1950 
Jazz Hot n°50, décembre 1950 
Jazz Hot n°54, avril 1951 
Jazz Hot n°55, mai 1951 
Jazz Hot n°57, juillet-août 1951 
Jazz Hot n°60, novembre 1951 
Jazz Hot n°61, novembre 1951 
Jazz Hot n°67, juin 1952 
Jazz Hot n°70, octobre 1952 
Jazz Hot n°75, mars 1953 
Jazz Hot n°81, octobre 1953 
Jazz Hot n°84, janvier 1954 
Jazz Hot n°89, juin 1954 
Jazz Hot n°90, septembre 1954 
Jazz Hot n°94, décembre 1954 
Jazz Hot n°97, mars 1955 
Jazz Hot n°99, mai 1955

Chroniques de livres de ou à propos de Boris Vian
Biographies et autres écrits portant sur l’œuvre de Boris Vian
Jazz Hot n°587, février 2002
Jazz Hot n°598, mars 2003
Jazz Hot supplément internet n°642, septembre 2007
Jazz Hot n°648, mars 2009
Jazz Hot n°649, juin 2009
Jazz Hot n°654, hiver 2010
Jazz Hot n°685, automne 2018

Pour information: Article d’Alain Vian, le frère de Boris

Cette liste d'articles par Boris Vian ou consacrés à Boris Vian ne comprend pas les chroniques de films, de disques.
© Jazz Hot 2020
*