Err

pubentetesite.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Ramsey Lewis

12 sep. 2022
27 mai 1935, Chicago, IL - 12 septembre 2022, Chicago, IL
© Jazz Hot 2022

Ramsey Lewis, 1998 © John Cascarano by courtesy of GRP
Ramsey Lewis, 1998 © John Cascarano by courtesy of GRP


Ramsey LEWIS

 A Moment Spiritual
 

Avec la disparition de Ramsey Lewis, c'est un autre grand pianiste de jazz qui a quitté la planète le 12 septembre 2022, toujours originaire de cette région des Grands Lacs américains si prolixe en talents hors normes dans le jazz, sur le piano en particulier. Comme en témoigne l’interview de Kirk Lightsey que nous venons de publier, jamais la musique n'a consacré autant de talents dans un coin du monde si précis, dans un temps si condensé (nés entre 1900 et 1950).
Ramsey Lewis est né à Chicago, l'année de naissance de
Jazz Hot (1935), et c'est dans sa ville qu'il a fini un long parcours artistique commencé en enfant surdoué à 4 ans au sein de l'église familiale. Il a connu une carrière éclectique, heureuse, remplie de nombreux succès commerciaux et de multiples récompenses (3 Grammy Awards, 7 disques d'or), mais il est parvenu à produire régulièrement, à côté d'une musique parfois complaisante qui explique une partie de ses succès commerciaux, une véritable œuvre artistique de haut niveau dont témoigne une belle discographie (qu'il faut aborder avec discernement), qui contraste par son excellence et son exigence avec la partie de sa production qui lui a permis de "construire sa maison", comme disent les musiciens, bâtissant entre ces mondes opposés sur le plan esthétique et philosophique une cloison étanche qui a préservé son art indemne de toute faiblesse. La synthèse jazz réalisée par Ramsey Lewis entre le grand courant du jazz, l'église, le blues, le rhythm & blues, la soul et l'apprentissage classique dont il conserve un toucher de piano exceptionnel, est magique! 
Hélène et Yves Sportis
Photos de John Cascarano (GRP), Skrebneski (Columbia), Marc Hauser (NaradaJazz)
Images extraites de YouTube
Avec nos remerciements



Ramsey Emmanuel Lewis, Jr. naît dans le Near Northwest Side de Chicago, en plein New Deal (1933-1938), quartier faisant émerger les logements sociaux Cabrini-Green où réside la famille. Alors que les Etats-Unis commencent à sortir de la Grande Dépression grâce à l’industrie de guerre à partir de 1938, Ramsey Lewis, Sr., directeur de chœur, met le jeune Ramsey au piano à l’église dès ses 4 ans, lui fait aussi écouter les disques de Duke Ellington, Teddy Wilson, Count Basie, Art Tatum, Nat King Cole, Meade Lux Lewis à la maison, et l’emmène voir en live la fine fleur du jazz aux concerts, nombreux à Windy City. Le quartier est ségrégué et la vie communautaire, notamment musicale, y est intense.

Vers 10 ans, Ramsey suit un cursus de musique classique avec Dorothy Mendelsohn, professeur au Chicago Musical College et à DePaul University, qui lui transmet la passion du piano et l’envie de devenir concertiste classique. Puis, à 12 ans, il rencontre Wallace Burton(*)formé à la même église que lui: plus âgé, celui-ci monte dès 1949 son septet jazz/rhythm & blues à la Wells High School, The Cleffs, un orchestre de danse pour les étudiants, notamment au King Drive Parkway Ballroom, dans lequel il intègre Ramsey sous la promesse de le ramener le soir avant minuit chez sa mère, fervente croyante. C’est ainsi que l’adolescent attrape aussi le virus de la vie nocturne et des danseurs dans cet après-guerre plein de promesses, mais cette fois, aussi pour l’Afro-Amérique. En parallèle, Ramsey travaille à temps partiel chez un disquaire et entre à DePaul University. Fin 1952, Wallace Burton est appelé pour partir à la Guerre de Corée, comme trois autres musiciens des Cleffs. Red Holt (dm, 1932, Rosedale, MS) ne part faire l’armée qu’une année et demie.

Le 7 décembre 1953, Ramsey Lewis, encore étudiant, se marie avec Geraldine Taylor. Il bénéficie du sursis militaire. Avec Eldee Young (b, 1936, Chicago-2007, Bangkok), ils remplacent Red Holt pendant son absence par le batteur Butch McCann. En 1954, Red Holt rendu à la vie civile, ils montent leur trio qui se produit au Lake Meadows Lounge, au King Drive, au Croydon Inn, et va devenir rapidement très populaire notamment grâce à l’animateur radio sur WAIT-AM, Holmes Daddy-O Daylie (1920-2003), lié au manager Joe Glaser et aux Frères Phil et Leonard Chess (Chess, Argo, Cadet, Checker): autant dire que la route s’ouvre grande devant eux. En 1956, ils gravent Ramsey Lewis and His Gentlemen of Jazz pour Argo une filiale de Chess, le mythique label de blues chicagoan avec lequel Ramsey travaille jusqu’en 1969 avant de partir chez Columbia. De plus en plus sollicités, ils sont programmés au Cloister Inn, au London House. Quelques albums plus tard (cf. discographie), le Ramsey Lewis Trio partage la scène du Birdland à New York pour un contrat de trois semaines avec Art Blakey Jazz Messengers, Buddy Rich Big Band, sur la recommandation de Joe Glaser, l’agent de Louis Armstrong et Dinah Washington entre autres: in fine, le trio reste trois mois au Birdland, puis passe à Newport, le festival de George Weinet au Village Vanguard de Max Gordon (tous deux faisant aussi partie du réseau Joe Glaser), travaille avec Max Roach, Clark Terry et Sonny Stitt.

En mai 1965, Ramsey grave avec Eldee et Red leur 17e album The In Crowd qui remporte le Grammy Best Instrumental Jazz Performance/Small Group en 1966 (cf. vidéographie), et cette même année, grave Wade in the Water avec Cleveland Eaton (b, Cleveland Eaton, Jazz Hot 2020) et Maurice White (dm, Jazz Hot n°674, Hiver 2015-2016) qui remporte de nouveau le Grammy Best Rhythm & Blues Group Performance 1967! 1966 est l’année où Ramsey Lewis a changé de rythmique car ses amis de jeunesse sont partis fonder leur propre formation, et il remporte deux succès commerciaux avec deux trios différents!


The Ramsey Lewis Trio Reunion: Eldee Young, Ramsey Lewis et Isaac Red Holt © photo Skrebneski by courtesy of Columbia
The Ramsey Lewis Trio Reunion: Eldee Young, Ramsey Lewis et Isaac Red Holt
© photo Skrebneski by courtesy of Columbia

 

Pendant ce temps, axé sur la musique pour la jeunesse dansante, d’autres expériences traversent le jazz, certaines poursuivant dans ses racines blues et gospel comme le bebop, le jazz afro-cubain, d’autres orientées vers des recherches de sons, de textures jusqu’à la musique contemporaine, d’autres davantage à la croisée de musiques comme la pop, le rock, la country, la salsa avec des effets spéciaux auditifs, démarrant l’expérience de la fusion électrifiée. Dès lors, l’envie de continuer à côtoyer le succès populaire/commercial venu très jeune à 22 ans, et les responsabilités familiales grandissantes de l’âge mûr vont orienter Ramsey Lewis vers cette fusion, continuant à chercher le tube, mais revenant jusqu’à la fin de sa vie, épisodiquement vers le jazz, le blues, le gospel, sa musique de c(h)œur, pour des moments d’exception qui rappellent les vibrations de son toucher exceptionnel et de sa spiritualité avec un son acoustique et dans une simplicité authentique.

Ce choix de la fusion nappée, funk-pop-disco-soul-latin-smooth, parfait pour les discothèques et les musiques d’ambiance, va lui offrir de nouveau en 1974 le Grammy Best R&B Instrumental Performance pour Sun Goddess, invitant le groupe de son ami Maurice White toujours très soucieux du succès commercial, Earth, Wind & Fire (Jazz Hot n°360, 1979) et Philip Bailey. Le jazz, le blues, le gospel restent donc en toile de fond jusqu’en 1983, où l'album Reunion le retrempe dans la musique de ses premiers succès, sans doute aussi à la faveur de la réactivation de la demande européenne pour les festivals de jazz courus par les amateurs et de la production enregistrée japonaise avec ses imports recherchés. Ramsey Lewis réalise également un disque avec Billy Tayloren 1988-1989. Il divorce et se remarie en 1990 avec Janet Tamillow, une anthropologue de formation et artiste travaillant le bois, faisant des bijoux et accessoires vestimentaires. 

En 1995, Ramsey Lewis crée le groupe Urban Knights, à la recherche d’une musique encore plus smooth et, pour le premier album, recrute quelques pointures telles Freddie Hubbard, Grover Washington Jr., Paul JacksonIl y aura huit albums de ce collectif variant dans ses participants jusqu’en 2019.

Au tournant du siècle, Ramsey Lewis avait gravé le splendide
Appassionata en 1999 (NaradaJazz, cf. vidéographie) avec Larry Gray et Ernie Adams, un troisième trio, un enregistrement élu album of the Year aux Etats-Unis, et fait en 2001, un autre disque de jazz, Meant to Be, avec Nancy Wilson (Narada Jazz). En 2005, il reçoit le Stellar Gospel Music Award pour l’album With One Voice plus commercial. En 2006, le pianiste anime le TV show Legends of Jazz, une série de 14 émissions produites par Larry Rosen (Jazz Hot n°488, 1992) qui produit aussi ses disques sur GRP entre 1992 et 1998, après son départ de Columbia–, et WTTW National Prod./PBS. Parmi les artistes qu'il invite: Tony Bennett, George Benson, Dave Brubeck, Herbie Hancock, Stevie Wonder…


Ramseyl Lewis et Nancy Wilson © Photo Marc Hauser by courtesy of NaradaJazz
Ramseyl Lewis et Nancy Wilson © Photo Marc Hauser by courtesy of NaradaJazz


Très impliqué dans sa ville de Chicago, la vie communautaire (Jazz Foundation of America) et les activités caritatives, il a aussi enseigné la musique d’Art Tatum à Roosevelt University (qui a intégré le Chicago Musical College de son adolescence), dirigé Jazz at Raviniaà partir de 1993, animé une émission de jazz sur WNUA-FM et travaillé avec le Joffrey Ballet (classique) de Chicago.

 

Tout au long de sa vie, Ramsey Lewis a été honoré par de nombreuses institutions (Universités, NAACP, Smithsonian, concerts à la Maison Blanche, à Carnegie Hall) et devient NEA Jazz Master en 2007 (cf. sources).

Sa dernière production, l’album The Beatles Songbook, The Saturday Salon Series, vol.1, à paraître en cette fin d'année 2022 chez Steele Records, est tirée de ses streamings pendant la pandémie; doivent également paraître en 2023 ses mémoires, Gentleman of Jazz,co-écrites avec Aaron Cohen chez Blackstone Publishing.

Ramsey Lewis est décédé paisiblement à son domicile après presque sept décennies professionnelles de piano, de musique et de succès auprès du public, ses trois passions depuis sa prime jeunesse à l’église, à l’école, au collège… une vie réussie.

Il laisse dans le deuil son épouse Janet Tamillow-Lewis, ses filles Denise Jeffries, Dawn Allain, ses fils Kendall Kelly, Frayne, Bobby, plusieurs petits-enfants et arrière-petits-enfants; ses fils Ramsey et Kevyn sont décédés avant lui.

*

 

*  Wallace E. Burton, pianiste et saxophoniste ténor: ce musicien, admiré par ses pairs pour son savoir, son savoir-être et sa distinction, est né en 1931, probablement à Chicago, puis a vécu à Chicago et dans l’Illinois (Hoffman Estates, Harvey), à Vernon Hills où il est décédé le 20 décembre 2011. A 16 ans, quand il rencontre Ramsey Lewis sur le clavier de leur église commune, il lui fait aussi découvrir le côté fête du jazz et, à 18 ans, il monte son septet de danse à la Wells High School, The Cleffs, dans lequel il intègre en 1950 Ramsey Lewis de quatre ans son cadet. En 1952, il est enrôlé pour la Guerre de Corée, et au retour, il fait partie des groupes d'Eldee Young et Red Holt avec lesquels il tourne et enregistre jusqu’en Asie du Sud-Est (dont Singapour et Japon jusqu’en 1991). Il joue aussi avec George Freeman et Gene Ammons en Californie, à New York et participe à la vie jazz nocturne de Chicago où il enregistre encore jusqu’en 1996 pour Southport Records, alors que parallèlement, il exerce le métier d’enseignant, puis de directeur d’école.
Rappel discographique:
LP 1961. Look Out! Look Out!, avec Floyd Marvin (tb), Wallace Burton (as), Ramsey Lewis (p), Roland Faulkner (g), Eldee Young (b), Redd Holt (dm), Argo/Cadet 696 (Chicago)
LP 1962. Andrew McPherson at Smedley’s, avec Dinky Morris (ts,ss), Robert Hechler (vib), Wallace Burton (p, Wilbur Green (b), Andrew McPherson (dm), James Harriston (perc), Chicago, IL, Squalor 101 (Chicago)
LP 1970. Hooray for John Coltrane avec King Kolax (tp), Gene Ammons (ts), Wallace Burton (p), George Freeman (g), Chester Williamson (b), Bob Guthrie (dm), Just Jazz TV show, Session 126 (Chicago)
CD 1985-1994. Brazilian Heart avec April Aloisio (vcl,d,perc), Frank Youngwerth (tp), Gerald Aloisio (btb,cl), Steve Eisen/Von Freeman (ts), Howard Levy (p,hca), Wallace Burton/Steve Schmidt (p), Bradley Parker-Sparrow (p,kb,perc,voc), David Onderdonk (g), Paulinho Garcia/Sergio Pires (g,voc), Eldee Young/Eric Hochberg (b), Redd Holt (dm), Mark Walker/Alejo Poveda (dm,perc) Dede Sampaio (perc), Melanie Battaglia, Joanie Pallato (vcl), Southport  0023 (Chicago)
CD 1987. Charlie Gabriel and Friends in Asia, Charlie Gabriel (ts), Ed Frank/Leroy Jones/Wallace Burton (p), Eldee Young (b), Isaac Red Holt (dm), Polydor 833835 (Singapour)
LP 1991. Moody's Mood for Love, Red Holt Trio avec Wallace Burton (p), Mike Finnerty (ts), Penny Pendleton (b), Doodlin’ Records 9201 (Japon)
CD 1995-1996. Footprints, avec April Aloisio/Melanie Battaglia/Joanie Pallato (voc), Gerald Aloisio (btb), Von Freeman (ts), Howard Levy (p,hca), Wallace Burton (p), Bradley Parker-Sparrow (p,kb), David Onderdonk/Paulinho Garcia (g), Tomas De Utrera (g,gritas), Eric Hochberg/Eldee Young (b), Redd Holt (dm), Alejo Poveda/Mark Walker (dm,perc), Hector Garcia (perc), John Devlin (ace), Azucena Vega (palmas,castanets,gritas,flamenco dance), John Frigo (vln), Southport 0040 (Chicago)

Nos remerciements à Red Holt, George Freeman et Joanie Pallatto/Southport Records, pour leurs souvenirs et leurs précisions.


*

 

SOURCES:
- Interview Ramsey Lewis, NEA Master Jazz 2007
https://www.arts.gov/honors/jazz/ramsey-lewis
- Jazz at Ravinia

https://backstage.ravinia.org/posts/remembering-the-legend-ramsey-lewis
- TV shows, films...:
https://www.imdb.com/name/nm0507640


SITE INTERNET: www.ramseylewis.com


*


DISCOGRAPHIE
par Hélène Sportis et Jérôme Partage

1999. Ramsey Lewis Trio, Appassionata, Narada Jazz
1999. Ramsey Lewis Trio, Appassionata, Narada Jazz

Leader-coleader
LP  1956. Ramsey Lewis With His Gentlemen of Swing, Argo 611 (=CD Fresh Sound 534)
45t 1958. Ramsey Lewis Trio, Black Eye Peas, Argo 5303
LP  1958. Ramsey Lewis and His Gentlemen of Jazz Vol. 2, Argo 627 (=CD Fresh Sound 534)
LP  1958. Ramsey Lewis Trio, Down to Earth, Mercury SR-80029 (=CD Verve 538 329-2)
LP  1959. Ramsey Lewis Trio, An Hour With the Ramsey Lewis Trio, Argo 645 (=CD Groove Hut 66723)
LP  1960. Ramsey Lewis Trio, Stretching Out, Argo 665 (=CD Jazz Beat 535)
1956. Ramsey Lewis With His Gentlemen of Swing, Argo1958. Ramsey Lewis and His Gentlemen of Jazz Vol. 2, Argo1959. Ramsey Lewis Trio, An Hour With the Ramsey Lewis Trio, Argo1960. Ramsey Lewis Trio, Stretching Out, Argo













LP  1960. Lorez Alexandria With The Ramsey Lewis Trio, Early in the Morning, Argo 663
LP  1960. Ramsey Lewis Trio, In Chicago, Argo 671 (=CD Jazz Beat 535)
LP  1961. Ramsey Lewis Trio, More Music From the Soil, Argo 680
LP  1961. Ramsey Lewis Trio, Never on Sunday, Argo 686 (=CD Cadet 19176)
LP  1961. Ramsey Lewis Trio, Sound of Christmas, Argo 687 (=CD Verve 0602498627785)
LP  1962. Ramsey Lewis Trio, Sound of Spring, Argo 693
1960. Ramsey Lewis Trio, In Chicago, Argo1961. Ramsey Lewis Trio, More Music From the Soil, Argo1961. Ramsey Lewis Trio, Never on Sunday, Argo1961. Ramsey Lewis Trio, Sound of Christmas, Argo













LP  1962. Ramsey Lewis Trio, Country Meets the Blues, Argo 701 (=CD Hallmark Music & Entertainment 714722)
LP  1962. Ramsey Lewis Trio, Bossa Nova, Argo 705 (=CD Hallmark Music & Entertainment 715722)
LP  1963. Ramsey Lewis Trio, Pot Luck, Argo 715 (=CD MCA 19177)
LP  1963. Ramsey Lewis Trio, Barefoot Sunday Blues, Argo 723
LP  1964. Ramsey Lewis Trio, Bach to the Blues, Argo 732
LP  1964. Ramsey Lewis Trio, At the Bohemian Caverns, Argo 741 (=CD Verve 0602517648197)
1962. Ramsey Lewis Trio, Country Meets the Blues, Argo1963. Ramsey Lewis Trio, Pot Luck, Argo1963. Ramsey Lewis Trio, Barefoot Sunday Blues, Argo1964. Ramsey Lewis Trio, Bach to the Blues, Argo













LP  1964. Ramsey Lewis Trio, More Sounds of Christmas, Argo 745
LP  1964-65. Ramsey Lewis Trio + Jean DuShon, You Better Believe Me, Argo 750
LP  1965. Ramsey Lewis Trio, The In Crowd, Argo 757 (=CD Chess 9185)
LP  1965. Ramsey Lewis Trio, Hang on Ramsey, Cadet 761 (=CD Cadet 19174)
LP  1965. Ramsey Lewis Trio, The Groover, Cadet 50020
LP  1966. Ramsey Lewis Trio, Wade in the Water, Cadet 774 (=CD Cadet 19122)
LP  1966. Ramsey Lewis Trio, The Movie Album, Cadet 782 (=CD Cadet 19175)
1964-65. Ramsey Lewis Trio + Jean DuShon, You Better Believe Me, Argo1965. Ramsey Lewis Trio, The In Crowd, Argo1966. Ramsey Lewis Trio, Wade in the Water, Cadet1966. Ramsey Lewis Trio, The Movie Album, Cadet













LP  1966. Ramsey Lewis Trio, Goin' Latin, Cadet 790 (=CD Verve 0602517685727)
LP  1967. Lou Rawls/Maxine Brown/The Ramsey Lewis Trio, Central Park Music Festival, Music Images 2933
LP  1967. Ramsey Lewis Trio, Dancing in the Street, Cadet 794 (=CD Cadet 9127)
LP  1967. Ramsey Lewis Trio, Up Pops, Cadet 799
LP  1968. Ramsey Lewis Trio, Maiden Voyage, Cadet 811 (=CD Chess 18042)
LP  1968. Ramsey Lewis Trio, Live in Tokyo, Globe SMJ-7501 (=CD Cadet 90373)
1967. Lou Rawls/Maxine Brown/The Ramsey Lewis Trio, Central Park Music Festival, Music Images1967. Ramsey Lewis Trio, Dancing in the Street, Cadet1967. Ramsey Lewis Trio, Up Pops, Cadet1968. Ramsey Lewis Trio, Live in Tokyo, Globe













LP  1968. Ramsey Lewis Trio, Encore. Ramsey Lewis in Tokyo (Vol. 2), Chess SMJ-7525
LP  1968. Ramsey Lewis Trio, Mothers Nature's Song, Cadet 821
LP  1969. Ramsey Lewis Trio, Another Voyage, Cadet 827 (=CD Verve 0002683-02)
LP  1969. Ramsey Lewis, The Piano Player, Cadet 836 (=CD Cadet 3107)
LP  1970. Ramsey Lewis, Legacy, Columbia JC35483 (=CD Wounded Bird 5483)
LP  1970. Ramsey Lewis, Them Changes, Cadet 844 (=CD 88516)
1968. Ramsey Lewis Trio, Encore. Ramsey Lewis in Tokyo (Vol. 2), Chess1968. Ramsey Lewis Trio, Mothers Nature's Song, Cadet1970. Ramsey Lewis, Legacy, Columbia1970. Ramsey Lewis, Them Changes, Cadet













LP  1971. Ramsey Lewis, Back to the Roots, Cadet 60001
LP  1972. Ramsey Lewis, Upendo Ni Pamoja, Columbia 31096 (=CD Collectables 6691)
LP  1972. Ramsey Lewis, Save the Children (Original Motion Picture Soundtrack), Motown 800R2 
LP  1973. Ramsey Lewis, Funky Serenity, Columbia 32030 (=CD Collectables 6869)
LP/CD 1973. Ramsey Lewis, Golden Hits, Columbia 32490
LP  1974. Ramsey Lewis, Solar Wind, Columbia 32897 (=CD Wounded Bird 2897)
1971. Ramsey Lewis, Back to the Roots, Cadet1972. Ramsey Lewis, Upendo Ni Pamoja, Columbia1973. Ramsey Lewis, Funky Serenity, Columbia1974. Ramsey Lewis, Solar Wind, Columbia













LP/CD 1974. Ramsey Lewis, Sun Goddess, Columbia 33194
LP/CD 1977. Ramsey Lewis, Tequila Mockingbird, Columbia 35018
LP/CD 1983. Ramsey Lewis, Reunion, Columbia 39158
CD 1988-89. Ramsey Lewis/Billy Taylor, We Meet Again, CBS 466297 2
CD 1999. Ramsey Lewis Trio, Appassionata, Narada Jazz 72438-47996-2-5 (avec avec Larry Gray et Ernie Adams)
CD 2001. Ramsey Lewis & Nancy Wilson, Meant to Be, Narada Jazz 72438-50774-2-5
1974. Ramsey Lewis, Sun Goddess, Columbia1988-89. Ramsey Lewis/Billy Taylor, We Meet Again, CBS1999. Ramsey Lewis Trio, Appassionata, Narada Jazz2001. Ramsey Lewis & Nancy Wilson, Meant to Be, Narada Jazz













Sideman
LP  1957. Jimmy Woode, The Colorful Strings of Jimmy Woode, Argo 630
LP  1958. Max Roach Quintette, Max, Argo 623 (=CD GRP 825)
LP  1967. Eldee Young/Red Holt, Feature Spot, Cadet 791

*

VIDEOGRAPHIE
par Hélène Sportis

Ramsey Lewis, interview NAMM, 11 avril 2017, image extraite de www.namm.org
Ramsey Lewis, interview NAMM, 11 avril 2017, image extraite de www.namm.org


Chaîne YouTube de Ramsey Lewis:
https://www.youtube.com/channel/UCP1BRPlB7PSbQwmG2t3GSSA/playlists

1956. Ramsey Lewis and His Gentlemen of Swing, Vol.1, Eldee Devon Young (b), Isaac Red Holt (dm), LP, Chess/Argo 611
https://www.youtube.com/watch?v=pzgYpAYS83k
https://www.youtube.com/watch?v=KzUG8pMq-E0


1958. Ramsey Lewis Trio, Black Eye Peas (Bud Powell comp), 45t Argo 5303
https://www.youtube.com/watch?v=bQzsqgB2Wqs

1958. Ramsey Lewis and His Gentlemen of Swing, Vol.2, Eldee Devon Young (b), Isaac Red Holt (dm), LP, Chess/Argo 627, 9 février
https://www.youtube.com/watch?v=VHJyXNLJrpI

1958. Album Lem Winchester (vib) and The Ramsey Lewis Trio, Perform a tribute to Clifford Brown, Eldee Devon Young (b), Isaac Red Holt (dm), LP, Chess/Argo 642, 8 octobre
https://www.youtube.com/watch?v=ifmjRltAvAw
https://www.youtube.com/watch?v=8qqRJKaBTXg
https://www.youtube.com/watch?v=8E4UQNhJZhQ
https://www.youtube.com/watch?v=CtL5DQbgjIw
https://www.youtube.com/watch?v=hwJbR5HA_Ac
https://www.youtube.com/watch?v=xCZveCs6NRU
https://www.youtube.com/watch?v=eH7M5io13zQ


1960. Album Lorez Alexandria (voc) With The Ramsey Lewis Trio–Early In The Morning, Joe Newman (tp), Frank Foster (arr,ts), Frank Wess (fl,ts), Al Grey (tb), Freddie Green/Johnny Gray (g), Argo 663
https://www.youtube.com/watch?v=ukRy1Y3mSdU

1965. Ramsey Lewis, Eldee Devon Young (b), Isaac Red Holt (dm), album The "In" Crowd, Live At The Bohemian Caverns, Washington, DC, Original Chess Master
https://www.youtube.com/watch?v=sB-DndAgbuE

1965. Ramsey Lewis Trio, At Lighthouse Club, Hermosa Beach, CA, 45t-Cadet 5522/CD-Chess 0002, «Hang On Sloopy», «Movin’ Easy» (Ramsey Lewis comp), octobre
https://www.youtube.com/watch?v=hQKZJQjrzRo
https://www.youtube.com/watch?v=yR5Tkk60erE
https://www.youtube.com/watch?v=ER5BbEXhBsI


1965. The Ramsey Lewis Trio, Eldee Devon Young (b), Isaac Red Holt (dm), album Hang On Ramsey!, At The Lighthouse, Hermosa Beach, CA, Cadet Stereo Records LPS 761, 14-17 octobre
https://www.youtube.com/watch?v=iiGDtvjFUoo
https://www.youtube.com/watch?v=75MR5DqkfiY


1966. Ramsey Lewis, Cleveland Eaton II (b), Maurice White (dm), orchestre/Richard Evans (cond),LP Wade in the Water, Chess 4522/Cadet 774, juin
https://www.youtube.com/watch?v=4NAMMdYHJW8

1966. Ramsey Lewis (p), Cleveland Eaton (b), Maurice White (dm), Ravinia Festival, Chicago, WBKB, 11 août
https://www.youtube.com/watch?v=T_xJTFLNyRE

1972. Cleveland Eaton, Half and Half, «Slipping into Darkness»
https://www.youtube.com/watch?v=aMb1b7A2O6s

1973. Ramsey Lewis Trio, MusikLaden, Radio Bremen, République Fédérale d'Allemagne,
https://www.youtube.com/watch?v=nOO42RbEvPw
https://www.youtube.com/watch?v=u6j6Zk945ZY
https://www.youtube.com/watch?v=eXSVRhVn-Go


1983. Ramsey Lewis, Eldee Devon Young (b,cello), Isaac Red Holt (dm), Alejo Poveda (perc), Theodis Rogers (steel dm), Album Reunion, Columbia 39158, At George's, Chicago, IL
https://www.youtube.com/watch?v=PqeiQbILdt8

1990. Ramsey Lewis, Mike Logan (kb), Henry Johnson (g), Chuck Webb (b), Steve Cobb (dm), "Wade In The Water", Live at the ZDF Jazz Club, Mayence, République Fédérale d'Allemagne, 19 août
https://www.youtube.com/watch?v=I5GC3DN3_1U
https://www.youtube.com/watch?v=pHyx-DmmsaA


1999. Ramsey Lewis Trio, Larry Gray (b), Ernie Adams (dm), album Appassionata, Narada Jazz
https://www.youtube.com/watch?v=p0J3aVwm5ao&list=OLAK5uy_lkqK6w-imPWWNYq0Qtkk4F31FlkN3nFSc&index=1

2006. Ramsey Lewis, Legends of Jazz, TV Showcase, Chicago, New York, prod. Larry Rosen LRS/WTTW National
https://www.dailymotion.com/video/x1vdzsp

2013. Ramsey Lewis, Henry Johnson (g,voc), Tim Gant (kb), Joshua Ramos (b), Charles Heath (dm), Jazz à Vienne, Zycopolis
https://www.youtube.com/watch?v=a3N_o-i8T-8

2017. Ramsey Lewis, Henry Johnson (g), Joshua Ramos (b), Cabaret Jazz-Smith Center, Las Vegas, NV, 18 février
https://www.youtube.com/watch?v=rQsjkRyzmvs
https://www.youtube.com/watch?v=YkGc8BqD4uU


2017. Ramsey Lewis, interview NAMM, 11 avril
https://www.namm.org/library/oral-history/ramsey-lewis


*