Err

pubentetesite.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Jean-Pierre Tahmazian

31 juillet 2022
2 février 1944, Paris - 31 juillet 2022, Prades, Pyrénées-Orientales (66)
© Jazz Hot 2022

Jean-Pierre Tahmazian © Félix W. Sportis




Jean-Pierre Tahmazian
© Félix W. Sportis


Jean-Pierre Tahmazian avait raconté dans Jazz Hot l’histoire de sa famille (n°606, décembre 2003-janvier 2004), et expliqué comment un moniteur d’une colonie de vacances en Ardèche en 1958 lui avait passé ses Jazz Hot et ses disques, lui inoculant le virus du jazz. Puis fréquentant le Lycée Chaptal (à 1 km de Jazz Hot!), il était devenu membre du Hot Club de France (tendance Hugues Panassié), commençant la photographie à l’occasion des nombreux concerts qu’il allait voir à 20 ans. A 22 ans, il devient le road manager d’Earl Hines et rencontre à cette occasion Jean-Marie Monestier (né en 1938), disquaire à Bordeaux.

De 1967 (instituteur) à 1972 (fonctionnaire de la santé publique), il a deux vies parallèles, dont l’une dans le jazz. En septembre 1972, il arrête la fonction publique et, début 1973, les deux amis s’associent pour transformer le label Black & Blue (créé en 1966) en société pour produire des disques à l’occasion des organisations de tournées.

En 1985, Jean-Pierre avait repris une deuxième activité alimentaire en région parisienne. Lors de sa longue interview, ne mâchant pas ses mots, Jean-Pierre y détaille aussi bien l’état d’esprit des «indépendants» du jazz (Gérard Terronès...) que les problèmes avec la politique des subventions qui, peu à peu, a détruit l’écosystème du jazz avec ses amateurs, ses bénévoles festivaliers et ses disquaires, et dans le disque, la diffusion ayant pris le pas sur la production. Avec son épouse Maryse, ils étaient partis s’installer à Codalet (66) dans une retraite où Black & Blue était toujours présent, Jean-Pierre produisant encore régulièrement de jeunes musiciens et se rendant parfois dans des festivals des environs.

Jean-Pierre Tahmazian, d'une rare modestie, est l’exemple parfait de ces amateurs passionnés qui ont fait la richesse du jazz en France, établissant un grand catalogue de disques constellé de ce que le jazz a de meilleur, aussi bien dans sa terre de naissance et ses racines blues et jazz : Hank Jones, Ray Bryant, Earl Hines, Teddy Wilson, John Lee Hooker, Jo Jones, Sammy Price, Milton Buckner, Buddy Tate, Jay McShann, Tiny Grimes, Joe Turner, Roosevelt Sykes, Budd Johnson, Jimmy Dawkins, wild Bill Davis, Illinois Jacquet, Slam stewart, Helen Humes, Eddie Lockjaw Davis, Maagic Slim, Sir Charles Thompson, Al Grey, Doc Cheatham, Arnett Cobb, Big Joe Turner, Carrie Smith, Lionel Hampton, Cat Anderson, Johnny Shines, J.B. Hutto, Koko Taylor, Ellis Larkins, Otis Rush, Clarence Gatemouth Brown, Pinetop Perkins, Jonah Jones, Monty Alexander, Irvin Stokes, Joe Newman, Bill Dogett, Hal Singer, T-Bone walker, Bill Coleman, Johnny Copeland, Alvin Queen, Panama Francis, Dr. Lonnie Smith, Oliver Jackson, George Duvivier, Eddie Vinson, Charlie Shavers, Luther Johnson, Jimmy Rogers, Hubert Sumlin, Luther Allison, The Heath Brothers, et on en oublie…

Le catalogue fait aussi honneur à la tradition du jazz en France avec Stéphane Grappelli, Gérard Badini, André Persiani, Guy Lafitte, François Biensan, Maxim Saury, Olivier Franc, Julie Saury, et une multitude de talents de toutes les générations.

Jean-Pierre laisse un sillon d’une richesse incroyable, un véritable trésor, son grand œuvre, aux amateurs du jazz du monde entier. Il a aimé le jazz, et il le lui a rendu avec beaucoup de volonté, de savoir, pour l’éternité. Il laisse aussi le souvenir d'un passionné, avec son beau sourire qui n'empêchait nullement la sûreté de ses choix artistiques et un avis très tranché sur ce qu'est le jazz, et sur la manière de l'honorer: ce qu'il a fait avec constance et excellence.

L'équipe de Jazz Hot partage la peine de son épouse, de ses proches et de ses nombreux amis.


JEAN-PIERRE TAHMAZIAN & JAZZ HOT
Jazz Hot n°606-2003

A relire: Les nombreuses chroniques des disques Black & Blue qui accompagnent l'histoire de Jazz Hot depuis 50 ans, souvent des disques indispensables: ils témoignent de la qualité de l'œuvre de Jean-Pierre Tahmazian!

Hélène et Yves Sportis
photo © Félix W. Sportis

*