Err

pubentetesite-OK.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Patrick Williams

15 jan. 2021
2 mai 1947, Gouzon (Creuse) - 15 janvier 2021, Paris
© Jazz Hot 2021

 Patrick Williams, documentaire Les Enfants de Django (2006), image extraite de YouTube




Patrick Williams, documentaire
Les Enfants de Django (2006),
image extraite de YouTube



Patrick  Williams anthropologue-écrivain, passionné de Django et de l’univers tsigane (cf. Conférence 2002), est décédé le 15 janvier 2021, il avait 73 ans, devenu une sorte de patriarche-expérimentateur d’un univers complètement inconnu de lui au départ de sa vie.

 


Né à Gouzon dans la Creuse le 2 mai 1947, sa grand-mère y tient un café où se côtoient les gens du cru et ceux du voyage; les enfants grandissant ensemble, la curiosité de Patrick est amorcée sans retour. Il part à Paris avec ses parents et suit des études de lettres après avoir lu Blaise Cendrars. Mais, toujours titillé par une pratique de vie alternative, il suit en 1969 les cours à Langues O’, aujourd’hui Inalco, en langues tsiganes, de Georges Calvet qui le fait entrer dans la  communauté des Roms Kalderash, où il rencontre Juliette avec laquelle il se marie en 1971. Son vécu personnel au quotidien dans la communauté tsigane et le travail de son ami Alban Bensa lui évitent les écueils des observations généralisantes et donc faussées. S’engage un parcours de descriptions minutieuses, sans cesse repassées au tamis des réalités nouvelles, sa vie lui servant d’expérience actualisée en temps réel.

Chargé du cours «Culture tsigane» à Langues O’ en 1981, il entre au Laboratoire d’anthropologie urbaine du Cnrs en 1985, où il reste jusqu’en 2009. Entre temps, il écrit des articles, une thèse, sera le compagnon de route actif de la revue Etudes Tsiganes pour des publications, des colloques, dès la fin des années 1980; il sera aussi enseignant à Paris X-Nanterre de 1985 à 1989, assez vigilant à l’endroit des «sachants» et des cercles de recherche qui n’avaient pas voulu que du bien aux Tsiganes pendant la guerre. Il dira avec humour de son livre co-écrit avec Jean Jamin, Une anthropologie du jazz (Cnrs  Editions, Paris, 2010), qu’il est la «rencontre improbable entre le Cotton Club et l’EHESS».


En 1991, son livre Django paraît aux Editions du Limon, Collection Mood Indigo, et sera réédité chez Parenthèses en 1998 (cf. Jazz Hot n°485, janvier 1992). C’est le point de départ d’une longue réflexion, qu’il expérimente aussi dans ses séminaires avec Jean Jamin (2001-2010), ses lectures musicales avec Raymond Boni (g). Tous ceux qui ont côtoyé Patrick Williams le décrivent comme attentif, passionné, chaleureux, exigeant, expansif, complexe, entre deux voire plusieurs mondes, adorant les discussions conviviales, la musique, la littérature, la  poésie, le rugby, s’intéressant aux religions, aux pratiques sociales de tous temps, sous toutes les coutures et latitudes, pointilleux sur l’éthique … un poème à la Prévert, long… comme La Prose du Transsibérien.


Hélène Sportis

 


Ecrits sur la musique de Patrick Williams, de la poésie à l’anthropologie…

 

1998. Patrick Williams, Django, Parenthèses




1991. Django, Editions du Limon, Collection Mood Indigo,
1996. Patrick Williams, Les Tsiganes de Hongrie et leurs musiques, Cité de la Musique/Actes Sud

réédité chez Parenthèses en 1998
Chronique dans
Jazz Hot n°485, janvier 1992

https://www.editionsparentheses.com/django







1996. Les Tsiganes de Hongrie et leurs musiques,

Cité de la Musique/Actes Sud

https://librairie.philharmoniedeparis.fr/transmission/

tsiganes-hongrie-leurs-musiques

2001. «Jazz et anthropologie», Revue l'Homme N°158-159, avril-septembre, éditions EHESS




2001. «Jazz et anthropologie»,

Revue l'Homme N°158-159, 2010. Jean Jamin/Patrick Williams, Une anthropologie du jazz, CNRS Editions

avril-septembre, éditions EHESS

https://journals.openedition.org/lhomme/287

 





2010. Jean Jamin/Patrick Williams,

Une anthropologie du jazz,

CNRS Editions, Paris, après une presque-décennie

de séminaires co-animés sur le sujet

https://journals.openedition.org/volume/4114

2010. Patrick Williams, Les quatre vies posthumes de Django Reinhardt, Parenthèses 





2010. Les quatre vies posthumes de Django Reinhardt,

Trois fictions et une chronique, Parenthèses  

https://www.editionsparentheses.com/les-quatre-vies-posthumes-de











VIDÉOGRAPHIE

 

2002. Conférence de Patrick Williams, «Questions d’ethnologue à propos d’une grande figure du jazz: Django Reinhardt»,

Jam, Montpellier

https://www.ethnobistro.fr/questions-dethnologue-a-propos-dune-grande-figure-du-jazz-django-reinhardt

2006. Patrick Williams, documentaire Les Enfants de Django, de Patrick Savey, Zycopolis Productions/Mezzo/TLM
https://zycopolis.com/fr/enfants-de-django
https://www.youtube.com/watch?v=7ajpVnypb_8


*