Err

PUB-Juan2019
Actualités
Rechercher   << Retour

Chris Clifton

15 oct. 2018
12 juillet 1936, Detroit, MI – 15 octobre 2018, New Orleans, LA
© Jazz Hot n°685, automne 2018




Le protégé et le seul élève privé de Louis Armstrong, Chris Clifton, nous a quittés le 15 octobre 2018.

Chris fut élevé à Detroit, et il a débuté la trompette à l'âge de 10 ans. En fait son intérêt pour la musique lui vint de l'écoute des disques de Satchmo. Pour l’anniversaire de ses douze ans, sa tante et son oncle de Chicago l'ont amené à un concert de Louis Armstrong qui depuis deux ans était son idole. Suprême plaisir, on avait arrangé qu'il le rencontre! Louis prit le jeune garçon en sympathie. Et, en 1954, Louis lui donne même des leçons. Plombier de son métier d'origine, Chris Clifton débute une activité de musicien en 1955. A Chicago, il a le plaisir de jouer pour Lil Hardin, ex-épouse de Louis, au club Arrow (1959). Il put aussi plonger dans les «roots» en jouant avec le pianiste Little Brother Montgomery (1959), le trombone Al Wynn et le clarinettiste Odell Rand (ex-vedette des Harlem Hamfats). C'est en 1966 que Chris Clifton se fixe à New Orleans. Au sein du fameux Eureka Brass Band de Percy Humphrey, il joue aux funérailles de George Lewis (3 janvier 1969, LP Barclay 920). Bien sûr, Chris Clifton a rendu visite à Louis Armstrong, à Corona, jusqu'à son décès (1971). Ils ont eu aussi une correspondance suivie. Dès 1972, Chris Clifton dirige des orchestres à New Orleans. En brass band, il joue pour Freddie Kohlman (1982) et les légendaires trompettes Teddy Riley et Emery Thompson (1983, avec Jacques Gauthé!). En 1985, avec l'aide du batteur Barry Martyn qui a récupéré les arrangements originaux du big band de Louis Armstrong, il enregistre un hommage à son maître (Charlie Fardella, Dennis Jones, tp, David Sager, tb, Jacques Gauthé, as-cl, Pud Brown, ts- GHB 190). On put entendre Chris Clifton avec tous les jazzmen locaux: Joe Lastie, Lady Charlotte (1986), le Young Tuxedo Brass Band (1987), le Spirit of New Orleans du trombone Layton Martens (1988, disque GHB 247), Chris Burke, etc.
Lors de mon premier séjour à New Orleans, j'ai pu entendre Chris Clifton à la tête de son All-Stars lors de sa prestation au New Orleans Jazz & Heritage Festival (22 avril 1994). Fred Lonzo (tb) et Orange Kellin (cl) complétaient la front-line. Chris utilisait bien sûr une trompette Selmer équilibrée comme... Louis Armstrong. Chris Clifton a bien sûr participé à la Satchmo Summer Fest. Il aura donné sa vie à Louis Armstrong, et il a su s'intégrer à la riche activité musicale de New Orleans. «After arriving home tonight from abroad I’m sorry to hear this upon my return. Chris was truly dedicated to the perseverance of New Orleans Jazz. Throughout the years he and I have performed for many Jazz funerals and 2nd lines with the Onward and Young Tuxedo Brass Bands. He will be truly missed by all of us who have shared musical and treasured moments of laughter and fun. RIP my friend.»* (Gregg Stafford, 16 octobre 2018).

Michel Laplace

*«Quand je suis arrivé chez moi ce soir en provenance de l’étranger, j’ai été désolé d’entendre ça à mon retour. Chris s’était vraiment consacré à la préservation du jazz de la Nouvelle-Orléans. Au fil des ans, lui et moi avons participé à de nombreuses funérailles jazz et à des 2e lines avec the Onward et Young Tuxedo Grass Bands. Il nous manquera vraiment à tous ceux qui ont partagé des moments de rire et de divertissement musicaux et précieux. Repose en paix mon ami.»


Source: Le Monde de la Trompette et des Cuivres, de Michel Laplace (DVD-Rom)

Vidéos
Chris Clifton, Satchmo Summer Fest 2008: Mahogany Hall Stomp
https://www.youtube.com/watch?v=VJEeFvsROl4

Chris Clifton avec Lady Charlotte, 1986
https://www.youtube.com/watch?v=6g0Nk0-ptjI


*