Err

pubentetesite.jpg
Actualités
Rechercher   << Retour

Clara Simonoviez

16 mars 2012
To Frank
Nouveauté-Découverte
Come Fly With Me, It Never Entered My Mind, Ol’ Man River, At Long Last Love, Just Friends, Juste One of Those Things, Prisoner of Love, Get Happy, Bewitched, Afro Blue, My Favorite Things, I’m a Fool to Want You
Clara Simonoviez (v), Gaël Horellou (as), Jean-Sébastien Simonoviez (p), François-Régis Gallix (b), Charles Bellonzi (dm)
Enregistré les 1-2 mai 2011, Pernes-les-Fontaine (France, 84)
Durée : 51’ 29’’
Black & Blue 723.2 (Socadisc)

La jeune chanteuse Clara Simonoviez (20 ans) sort un premier album sous la forme d’un hommage à Frank Sinatra.
Bercée depuis l’enfance par les grandes comédies musicales américaines grâce à son père Jean-Sébastien Simonoviez, également pianiste et arrangeur sur l’album, la chanteuse a puisé dans le répertoire de la culture populaire américaine de l’après-guerre pour en extraire onze pépites qu’elle interprète avec brio.
On y trouve à la fois des chansons célèbres créées par Sinatra («Come Fly With Me» en 1958 ou le sublime «I’m a Fool to Want You» en 1951, dans une interprétation toute en tension et sobriété), et des standards qu’il chanta durant sa longue carrière, tels «Just One of Those Things» de Cole Porter ou «Get Happy» (ici dans une version un peu pâlotte en dépit d’une intéressante section rythmique). Deux exceptions à ce programme «Sinatra» : une excellente version de l’ «Afro Blue» du Cubain Mongo Santamaria, avec des arrangements épurés proches de l’original de 1959, et «My Favorite Things», en guise d’hommage – réussi - à la comédie musicale The Sound of Music.
L’atmosphère, naturellement, y est plus intimiste en quintet qu’en grand orchestre. Que ce soit pour deux voix ou pour cinq, les morceaux sont intelligemment arrangés, restituant l’ambiance feutrée de clubs que l’on imagine new-yorkais.
Christelle Gonzalo