Err

pubentetesite.jpg




Editorial 2022: UN
SIÈCLE DE JAZZ HOT


Jazz Hot continue, dans la bourrasque chaotique de notre temps, de faire évoluer sa formule pour faciliter les échanges entre le jazz, ses artistes et les amateurs de jazz.


Comme vous l’avez constaté, pour ceux qui suivent avec fidélité notre programme de numérisation et de réimpression en fac-simile de la mémoire de Jazz Hot depuis 1935, depuis plus d’une décennie, les prix des affranchissements postaux s’envolent, alors que nos prix de vente de numéros d’archives n’ont pas bougé depuis 2010. 


Les prix des affranchissements connaissent aujourd’hui une croissance exponentielle pour un service de plus en plus réduit, non sécurisé et lent. Nous avons dû passer à l’envoi recommandé depuis le covid 19 qui a encore davantage perturbé la distribution, car Jazz Hot ne peut perdre ni le temps ni les frais de renvoyer deux fois un numéro pour une même commande de numéros d’archives.


D’un autre côté, notre travail de numérisation avance, et il permet aujourd’hui d’envoyer les PDF des numéros originaux de Jazz Hot depuis 1935 par internet. C’est ce que nous avons progressivement mis en place depuis 2010 et que nous comptons accélérer en 2023.


Les amateurs de revues papier, car il en reste, pourront toujours, par email ([email protected]) ou par courrier traditionnel (à Paris), nous communiquer la liste des numéros souhaités en version papier afin de connaître la disponibilité et le prix avec les frais d’envois actualisés en recommandé.


Cette mutation progressive des envois de revues, du format papier au format PDF, se fait au fil de l’avancement du travail de numérisation et de l’épuisement des numéros d’archives, et tout est indiqué sur la boutique au fur et à mesure.


Après votre commande, vous êtes donc informé sur votre adresse e-mail et vous n’avez qu’à télécharger le document qui vous est envoyé: beaucoup d’entre vous ont d’ailleurs déjà bénéficié de cette formule d’envoi en PDF (sans frais postaux).


De même, les suppléments Jazz Hot (textes et chroniques) sont déjà également disponibles en autochargement, un système automatisé qui fonctionne déjà.


Cette évolution présente plusieurs avantages:

• la transmission est pour l’instant fiable (accusé de réception de téléchargement),

• l’envoi est sûr, puisque votre adresse e-mail est a priori encore un espace confidentiel, 

• les envois par internet sont pour l’instant de faible coût,

avoir ses Jazz Hot dans son ordinateur est un vrai argument en faveur des PDF en terme de maniabilité, de recherche et d'encombrement,

• ces gains de temps et ces économies (manipulation, stockage, conservation, poste, transports et mauvaises réceptions…) sont plus utilement réinvestis dans la numérisation pour mettre toujours davantage l’histoire du jazz et de Jazz Hot à la disposition du plus grand nombre. De plus, rappelons que depuis 10 ans en 2023, les nouveaux contenus sont disponibles gratuitement et mondialement sur le site en 17 langues. 

Notre volonté –de mettre à disposition le travail de Jazz Hot de près d’un siècle pour un coût de moins en moins élevé en 2023 pour les jazz lovers– va à contre-courant de l’inflation actuelle générée par nos grands économistes qui proposent toujours moins de services publics pour toujours plus de prélèvements, de coûts et de chaos.


Même si nous n’avons pas l’agenda futur de leurs délires (financiarisation de notre vie et guerres), cette nouvelle organisation de notre revue est notre réponse, à notre échelle, et devrait consolider l’indépendance de Jazz Hot dans le contexte de ce dérèglement administratif (les services publics) qui, à l’instar du dérèglement démographique et démocratique, est bien plus réel, rapide et plus évident, malgré la propagande, que le dérèglement climatique. Il fait toujours froid en hiver et chaud en été, et cette évidente permanence et stabilité depuis des millénaires (avec quelques variations lentes dans un sens ou dans l'autre) est rassurante, et n’a rien de commun avec le chaos planétaire organisé en à peine 70 ans par nos apprentis sorciers-seigneurs de guerre, plus préoccupés de spéculation, de pouvoir que de l’intérêt général. Si tout fonctionnait dans le monde comme le climat, la terre serait un Eden en comparaison de sa réalité de 2022.


Après la mise en place de l’outil informatique et la reconstitution des archives (1991), le premier site gratuit (1999), le nouveau site avec boutique (2010), la publication d’une revue multimédiatique (textes, photos, sons et vidéos, 2013), en ligne gratuitement, Jazz Hot est devenue en 2019 un média-centre de documentation sur le jazz, ses artistes, son actualité, son histoire grâce à ses archives d’un siècle du jazz vécu en live par ses différentes équipes depuis 1935: une histoire qui continue au quotidien avec des textes toujours plus approfondis car les outils (espace, son et image) le permettent –pour l’instant– pour de petites structures indépendantes, avec beaucoup d’abnégation, d’efforts et d’imagination, il est vrai, pour refuser la normalisation, les pertes de libertés publiques.


C’est la conviction d’avoir à partager, dans la diversité des goûts et des opinions, dans le débat avec ceux qui le désirent, tout ce que le jazz représente en termes d’indépendance d’esprit, de liberté, de solidarité, d’humanité, d’égalité, d’anticonformisme et d’accomplissement pour l’histoire de l’art.


La lecture est un des outils majeurs de la démocratie: il faut lire beaucoup, avec esprit critique et curiosité, ouverture d’esprit, et relire Jazz Hot de 1935 à nos jours, dont la fraîcheur de ton, la liberté dues à un petit siècle d'indépendance, est la marque de fabrique, quels que soient les partis-pris, les controverses dans des articles écrits dans leur temps par des personnes bien vivantes et humaines, sans révision puisqu’il s’agit d’une histoire encyclopédique écrite et éditée au mois le mois depuis 1935, au jour le jour en 2022. 

 

C’est une idée sans équivalent sur la planète jazz et dans d’autres domaines culturels trop pauvres (les arts et histoires populaires) ou pas assez imaginatifs ou pas assez libres pour comprendre le potentiel de dynamisme, d’intelligence qui est gravé dans la mémoire humaine. Mais d'autres initiatives sont remarquables, à des étapes différentes, et c'est de cette vie souterraine que pourrait renaître un autre avenir, même si ce n'est pas pour ce XXIe siècle si mal parti.


Maintenant que la lecture d’un petit siècle de Jazz Hot est totalement disponible, partiellement gratuite et accessible en ligne, en de nombreuses langues, que le reste des archives est abordable à un tarif qui ne cesse de baisser malgré la conjoncture, ceux et celles qui aiment le jazz ont un outil précieux pour approfondir leur passion. 


Yves Sportis