Err

bandeau-anniv-2020.jpg


Les héritiers du Dr. Josef Mengele sont parmi nous…
L’instrumentalisation de la peur et l’installation d’une dictature sanitaire mondialisée déclenchent des vocations. A Gien (Loiret), une société de fabrication de papier toilette, veut imposer à ses salariés le port d’un boîtier-alarme pour contrôler la distanciation physique (cf. La Nouvelle-République mais aussi le Guardian en Angleterre). Après le confinement-restriction de la circulation des bien-portants (99,9% de la population), après la suppression de la liberté de prescrire des médecins et de disposer de leur corps des citoyen-nes, après le carnet de vaccination bientôt imposé à tous pour la circulation dans l’espace public et le franchissement des frontières, après le port du masque en plein air, après les vaccins géniques et les interdits professionnels pour les lieux de convivialité et de culture, après la gestion et la surveillance par le pouvoir des réunions privées, après la surveillance des salariés par bornage (routiers, livreurs, ouvriers, employés des grandes surfaces), après la délation favorisée par le pouvoir, après le bornage et le traçage de toutes les communications, où vont s’arrêter les apprentis-nazis toujours plus nombreux qui sont parmi nous? La question n’est plus à se poser au futur, mais au passé récent et au présent. A quand le puçage, comme le cochon Gertrude d’Elon Musk, des 7 milliards d’humains comme le propose l’homme le plus riche du monde (depuis janvier 2021)? 
  Yves Sportis-Décembre 2020
Directeur de la publication
© Jazz Hot 2020

*