Err

bandeau-anniv-2020.jpg




Bas les Masques

Bas les Masques (Deadline USA), 1952, réal. Richard Brooks, avec Humphrey Bogart



La publication du rapport du 8 mai 2020 du Pr/Dr Didier Raoult* en réponse au questionnaire de la commission des Affaires Sociales du Sénat concernant la gestion de l'épidémie de Covid-19, comme son précédent rapport** de mission datant déjà de 2003, comme sa dernière audition à l'Assemblée Nationale qui abordaient ces questions, imposent des réflexions sur des fonctionnements du personnel politique, universitaire et scientifique, qui ont délibérément nuit aux personnes et aux biens, à leur vie, sans même parler des libertés publiques durement atteintes. Bien que la démocratie soit déjà du passé, il existe encore un ensemble de lois: il appartient donc, au-delà du personnel politique inconsistant dans l'épisode que nous traversons, à l'institution judiciaire de s'en auto-saisir (elle le fait pour des cas moins graves par leurs conséquences).
Bas les masques! printemps 2020
Le personnel médical a déjà réagi, en reprenant le titre de ce film de Richard Brooks traitant de la liberté de la presse (elle aussi balayée dans ces deux mois mais déjà bien détruite avant ça), pour refuser la "médaille en chocolat" qui ne compensera pas ces années d'imprévoyance, de mépris, de politiques sanitaires coupables pour accroître la fortune des plus riches, des politiques responsables en permanence de morts et de dégâts massifs, avec ce point d'orgue contre les anciens en ce printemps 2020, de destructions massives pour la vie aussi des indépendants, très ciblés, de la collectivité, de la culture et plus largement des libertés.
Dans cet épisode, quelques rares voix et une équipe alternatives se sont élevées en France et en Suisse pour éviter le naufrage, refusant la peur panique distillée par les gouvernants pour justifier d'un enfermement et de la destruction économique, et les soignants ont soigné dans des conditions volontairement rendues difficiles par des manquements graves. 
La lecture des deux rapports du Pr./Dr. Didier Raoult à 17 ans de distance, se passe de commentaires. L'écoute des deux vidéos de Jean-Dominique Michel, anthropologue basé en Suisse, étend le propos aux conséquences réelles de politiques aberrantes non démocratiques°.

° 
Jean-Dominique Michel: "Anatomie d'un désastre", avril 2020 et "Enseignement d'un désastre", mai 2020
* Le rapport 2020
** Le rapport 2003
*** L'audition de Didier Raoult à l'Assemblée Nationale du 24 juin 2020  https://www.youtube.com/watch?v=K71LcQDnlOg


Yves Sportis
© Jazz Hot 2020

*