Err

bandeau-anniv-2020.jpg

UNE URGENCE AUTRE
Les artistes, les Anciens en particulier, les labels et les clubs indépendants, qui disparaissent de la planète, c'est tout le programme et l'enjeu, pour le jazz, de cette grande manipulation épidémique que proposent les gouvernants des ex-démocraties occidentales, l’oligarchie financière mondialisée en clair. Le danger est le même pour la culture indépendante dans son ensemble et pour toutes les formes d’indépendance, d'alternatives, de la pensée à l’agriculture en passant par le commerce, la production de biens et la politique.

Pour ce qui est du jazz, certains se battent comme la Jazz Foundation of America, Spike Wilner et ses deux clubs, le Smalls et le Mezzrow, Wynton Marsalis et les musiciens qui l'entourent. D'autres se débattent comme l'historique Village Vanguard de New York, qui a l’âge de Jazz Hot (1935). D'autres souffrent en silence, comme Le Caveau de la Huchette, le Sunset-Sunside, etc. 

Jazz Hot a choisi d'être solidaire de tous, par principe, et de se battre, comme toujours, y compris par une parole politique alternative qui manque tant en ces jours sombres de dictature qui se faufile derrière la peur qu'elle alimente. Jazz Hot a choisi de soutenir les combats pour la vie, et d'honorer la mémoire des Anciens quand ils disparaissent sous la chape de plomb.   > Lire la suite 



Danny Ray THOMPSON (1947-2020)
Ray MANTILLA (1934-2020)
Ryo KAWASAKI (1947-2020)
Richie COLE (1948-2020)
Marcelo PERALTA (1961-2020)
Freddy RODRIGUEZ, Sr. (1931-2020)
Pat LONGO (1929-2020)
LITTLE RICHARDS (1932-2020)
Lucky PETERSON (1964-2020)
Jimmy COBB (1929-2020)
Et les autres…
       
Bas les Masques (Deadline USA), 1952, réal. Richard Brooks, avec Humphrey Bogart
La publication du rapport du 8 mai 2020 du Pr/Dr Didier Raoult* en réponse au questionnaire de la commission des Affaires Sociales du Sénat concernant la gestion de l'épidémie de Covid-19, comme son précédent rapport** de mission datant déjà de 2003, qui abordait ces questions, imposent des réflexions sur des fonctionnements du personnel politique, universitaire et scientifique, qui ont délibérément nuit aux personnes et aux biens, à leur vie, sans même parler des libertés publiques durement atteintes. Bien que la démocratie soit déjà du passé, il existe encore un ensemble de lois: il appartient donc, au-delà du personnel politique inconsistant dans l'épisode que nous traversons, à l'institution judiciaire de s'en auto-saisir (elle le fait pour des cas moins graves par leurs conséquences).Bas les masques! printemps 2020
Le personnel médical a déjà réagi, en reprenant le titre de ce film de Richard Brooks traitant de la liberté de la presse (elle aussi balayée dans ces deux mois mais déjà bien détruite avant ça), pour refuser la "médaille en chocolat" qui ne compensera pas ces années d'imprévoyance, de mépris, de politiques sanitaires coupables pour accroître la fortune des plus riches, des politiques responsables en permanence de morts et de dégâts massifs, avec ce point d'orgue contre les anciens en ce printemps 2020, de destructions massives pour la vie aussi des indépendants, très ciblés, de la collectivité, de la culture et plus largement des libertés.
Dans cet épisode, quelques rares voix et une équipe alternatives se sont élevées en France et en Suisse pour éviter le naufrage, refusant la peur panique distillée par les gouvernants pour justifier d'un enfermement et de la destruction économique, et les soignants ont soigné dans des conditions volontairement rendues difficiles par des manquements graves. 
La lecture des deux rapports du Pr./Dr. Didier Raoult à 17 ans de distance, se passe de commentaires. L'écoute des deux vidéos de Jean-Dominique Michel, anthropologue basé en Suisse, étend le propos aux conséquences réelles de politiques aberrantes non démocratiques°.

° 
Jean-Dominique Michel: "Anatomie d'un désastre", avril 2020 et "Enseignement d'un désastre", mai 2020
* Le rapport 2020
** Le rapport 2003

      

Constat: Ce que révèle cette épidémie… lire la suite


JAZZ HOT

le jazz de 1935 à nos jours


Jazz Hot/Hot Jazz (comme l'avait dessiné Charles Delaunay) est un grand voyage de près d'un siècle. C'est une histoire de revue devenue site depuis 2013 et maintenant plateforme dédiée au jazz. Jazz Hot vogue en toute liberté et indépendance. Vous avez accès dans notre boutique à la collection complète parue en édition papier depuis 1935, plus de 700 numéros, plus de très beaux numéros hors-série, des suppléments téléchargeables. Les numéros de Jazz Hot postérieurs à l'année 2012 (n°662) jusqu'à nos jours sont en accès libre et gratuit sur notre site, ainsi que la totalité des articles parus sur notre site depuis 2010. Nous avons créé des répertoires spécifiques vous permettant d'accéder aux contenus en ligne avec plus de précision, de clarté et de rapidité. Le traitement des archives est un processus permanent. Nous facilitons les accès par une infinité de liens et de données, à la musique elle-même, en live (vidéos) et en disques, à des commentaires d'époque, à des livres et encyclopédies, pour une meilleure connaissance de la passionnante histoire du jazz, autant musicale que philosophique, un art essentiel à l'humanité.
*