pubentetesite
Actualités
Rechercher   << Retour

Raymond Katarzynski

13 juillet 2015
1935 - 13 juillet 2015
© Jazz Hot n°672, été 2015
Raymond Katarzynski, Charles Vestraete, André Paquinet, Benny Vasseur

Issue d’une famille polonaise, Raymond Katarzynski appartient aux polyvalents (classique, variétés, jazz) et il tient dans l’enseignement du trombone un place similaire à celle de Pierre Thibaud, pour la trompette (qui fut son collègue de pupitre à l’Opéra de Paris).

Il a étudié le violon, notamment, comme Pierre Thibaud, auprès de Marcel Reynal au CNSMP. Raymond Katarzynski (dit «Katar» dans le métier) suit ensuite les cours de trombone d’André Lafosse dans le même établissement. Mais déjà vers 1947, cet ex-membre du Hot Club de Lens, fréquente les jeunes jazzmen de Lille : Fernand Verstraete, Benny Vasseur et Georges Grenu. Après son service militaire dans le 3e RIC (Musique Principale des Troupes Coloniales) où sont passés Dominique Chanson (cl), Marcel Lagorce (tp), Elie Raynaud (tu), il joue aux côtés d’André Paquinet au sein de l’orchestre de Michel Legrand à l’Alhambra.

Parallèlement  à la Garde Républicaine, à l’Ensemble Ars Nova (dès 1963), Raymond Katarzynski s’exprime au sein du big band Luis Fuentes-Roger Guérin (1965), de Sonny Grey (tournée Barbara, 1967, avec Bill Tamper, Christian Guizien, tb), des Four Bones de François Guin (1968-69), le big band d’Ivan Jullien (1969-70), Slide Hampton (1970), le big band de l’UER (1972-73).

Raymond Katarzynski a beaucoup enregistré, notamment pour Michel Legrand (1957), Don Byas & Jacques Denjean (avec Nat Peck et Raymond Fonsèque, tb, label EmArcy), Pierre Michelot (1963, Round about a Bass, Mercury/Gitanes 832309-2), Boulou Ferré (1965), Memphis Slim (1965), John Williams (1963-64, avec Henri Van Haeke, lead tp, Roger Guérin, tp solo, André Paquinet, Benny Vasseur, tb, Negro Spirituals, Polydor LP 46 135), Raymond Fol (Les Quatre Saisons), Clarke-Boland Big Band (1966, avec Benny Bailey, Idrees Sulieman, Roger Guerin, tp, Ake Persson, Nat Peck, Keg Johnson, tb, Handle with Care, Atlantic LP 1404), Paris Jazz All Stars (1966, avec Fred Gérard, lead tp, Paris Point Zero, Riviera LP 521047T), Ivan Jullien, Art Ensemble of Chicago (1970, Go Home+Chi Congo), Michel Colombier (1971, Wings, avec André Paquinet), Baden Powell (avec Raymond Guiot, fl, Andy Arpino, perc), Eddie Mitchell-Serge Gainsbourg («Vieille Canaille», avec Alex Perdigon, Christian Guizien, tb). Il a participé à une bande son d’un film, avec Lester Bowie (en 1970 avec Bernard Vitet, Ambrose Jackson, Ivan Jullien, Jean-Louis Chautemps, Alain Hatot et Kenneth Terroade).

Raymond Katarzynski a enseigné au conservatoire de Boulogne-Billancourt, à l’Université Internationale de Paris (1972), à l’Institut des Hautes Etudes Musicales de Montreux (été 1974). Alex Perdigon fut un de ses élèves.  Raymond Katarzynski appartient à ceux qui ont marqué le monde des cuivres de leur influence. La cérémonie d’adieux a eu lieu le 17 juillet 2015 à Valenton (94).
Michel Laplace

Source
«Le Monde de la Trompette et des Cuivres (classique, variétés, jazz)», DVD-Rom de Michel Laplace

Vidéo
Serge Gainsbourg, «Black Trombone»
http://www.ina.fr/video/I04224960