Err

pubentetesite
Roy Hargrove at Ronnie Scott's, 9 juillet 2007 © David Sinclair


Roy HARGROVE



Parlons peu, parlons bien…


Roy Hargrove est à la tête d’un somptueux quintet composé de Justin Robinson (as), qui répondait à nos questions dans Jazz Hot n°674, Sullivan Fortner (p), Ameen Saleem (b) et Quincy Phillips (dm). Une formation avec laquelle il a déjà effectué de nombreuses tournées, parfois interrompues par des problèmes de santé. Pour autant, à 46 ans –âge que son air juvénile ne laisse pas imaginer–, le trompettiste texan déploie sur scène une énergie qui le place parmi les tout premiers solistes de jazz de la planète. Et bien qu’il n’ait plus sorti d’album en leader depuis 2009 (Emergence, en big band), il se renouvelle en renouant avec la tradition, loin des expérimentations, à la croisée du jazz et du funk de son RH Factor.
A l’issue d’un concert absolument épatant, nous étions passés saluer l’artiste dans sa loge. Roy Hargrove, qui connaît bien Jazz Hot, avait envie de parler, de confier sa vision de la musique. Nous lui avons donc tendu notre micro. 

Propos recueillis par Jérôme Partage
Photos de David Sinclair, Jérôme Partage, Jacky Lepage, Jose Horna et Umberto Germinale 
Discographie et vidéos par Guy Reynard


© Jazz Hot n°676, été 2016


Justin Robinson, Ameen Saleem, Roy Hargrove, Ystad 2015 © Jérôme Partage


Jazz Hot: Parlez-nous de la musique que vous jouez aujourd’hui…

Roy Hargrove: Ce quintet est mon meilleur groupe depuis ces dernières années. Parce que les gars ont une sacrée oreille. Depuis que je travaille avec eux, j’ai vraiment compris l’importance que ça avait.  Quand j’étais à l’école, c’était la première chose sur laquelle on nous testait, tout le temps. Parce que tout le monde doit apprendre à jouer d’oreille sans avoir nécessairement besoin de lire une partition. La plupart des morceaux que nous avons joués aujourd’hui sont des compositions, et il y a aussi quelques standards. Les titres originaux mettent en avant chacun des musiciens du groupe. Je peux jouer très moderne aussi bien que très traditionnel. Je pense que c’est important d’avoir à vue le spectre entier du jazz. Je pense également qu’il faut toujours rester proche du public. C’est vrai que le jazz a la réputation d’être une musique intellectuelle. Et, parfois, les mecs jouent comme s’ils étaient dans l’un de ces clubs à la mode où la musique est très hermétique. Pourquoi pas? Mais il ne faut pas oublier qu’on joue pour les gens qui sont venus nous écouter. Donc j’essaie de maintenir ma musique à un certain niveau, mais en restant accessible. Pour les musiciens et pour les gens. Et j’écris des choses assez variées: du blues, etc.  Je pense que le jazz acoustique est le plus difficile à jouer et à faire partager au public, de façon à ce qu’il le comprenne et qu’il y adhère. Beaucoup de gens trouvent le jazz ennuyeux, mais s’il est joué comme il faut, il s’impose à tout le monde. C’est tellement organique! Il n’y a rien à rajouter. Pas besoin d’effets électroniques. 

Roy Hargrove © Jacky Lepage


Prenez-vous un plaisir particulier à chanter?

Depuis peu, je chante à chaque concert. Je m'y suis mis en écoutant des gens comme Louis Armstrong, Dizzy Gillespie et d’autres musiciens qui avaient l’habitude de chanter un peu. C’est comme un spectacle. Je sais chanter, et j’aime ça! J’aime aussi les paroles. Parfois, les paroles en disent beaucoup sur une chanson. Et tout le monde peut être touché par le chant. Les gens aiment ça. Vous savez, à chaque fois que suis dans un aéroport, les gens me disent : «Vous êtes musicien?»; et juste après: «Qui est le chanteur?». Le chanteur, c’est celui qui est le mieux payé! Ça a toujours été vrai! Je me souviens de Carmen McRae, Sarah Vaughan: elles étaient payées un paquet! C’est très vrai dans le jazz, mais c’est tellement difficile de chanter du jazz. Dans la plupart des chansons américaines, les paroles sont si rapides, si belles, si poétiques. C’est très dur de porter l’interprétation à un niveau qui fasse sens pour le public. Mais c’est un challenge. Mes préférés sont Nat King Cole, Shirley Horn et bien sûr Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald. Ces grandes chanteuses étaient capables d’interpréter une chanson de façon très simple ou au contraire très complexe. Et à chaque fois, les gens adoraient.

Vous chantez un peu à la manière d’un crooner…

J’adore les crooners! J’adore les ballades! Dans le jazz, ce sont les ballades qui font que les gens se rencontrent et tombent amoureux. Il y a sûrement beaucoup d’enfants qui ont été conçus sur la musique de Nat King Cole. 

L’accueil qui est fait à votre musique est-il différent selon les pays?

Oui, c’est différent partout où vous allez. Mais quand je joue straight ahead, c’est toujours un succès. Partout. Surtout aujourd’hui parce que cette musique que nous appelons «jazz» est souvent sous-représentée. Donc, quand vous la jouez, ça fonctionne tout le temps. C’est quelque chose dont je me rends compte avec le temps. Quand j’ai commencé à jouer de façon professionnelle, à 17 ans, il y avait encore pas mal d’anciens. Ils étaient la réalité du jazz, et j’étais très réceptif à ça. Aujourd’hui, beaucoup sont partis. Et si le public réserve des standing ovations à mon quintet, c’est parce qu’on joue dans cet esprit. Parce qu’on représente la tradition, et que cette façon de jouer est minoritaire de nos jours. Alors que tant d’informations sur l’histoire du jazz sont disponibles sur Internet: vous pouvez trouver toute la discographie de Donald Byrd ou de Barry Harris et écouter les albums. C’est cette histoire qu’on représente pour les gens, et ils apprécient.

Roy Hargrove, Vitoria 1997 © Jose HornaBeaucoup de musiciens cèdent à la mode du jazz «métissé», avec la pop music, le hip-hop, etc., plutôt que de s’inscrire dans la continuité…

J’ai entendu ces gars qui mixent jazz et hip-hop dire que le jazz était vieux, etc. Mais si on regarde les choses de près, il y a tellement de musiciens de jazz dont la carrière a été interrompue très tôt, avant qu’ils aient eu le temps d’aller au bout de leurs recherches. Il y en a tellement qui sont morts avant 50 ans. Donc mon état d’esprit, c’est de dire: «Je reprends les choses là où ils les ont laissées.» Cette musique est intemporelle, ça n’a aucun sens de prétendre qu’elle est vieille. Partout où je vais, je vois des jeunes musiciens qui veulent apprendre à jouer. Et c’est cette musique-là qu’ils travaillent. Après, ils l’acceptent ou ils la rejettent. La plupart du temps, ceux qui la rejettent, c’est parce qu’ils sont dépassés. C’est trop vaste pour eux. Ça leur donne l’impression d’être ignorants. Alors ils font des trucs faciles.


Roy Hargrove © Umberto Germinale


Vous continuez d’apprendre aujourd’hui?

Oui, comme à quel point c’est éprouvant de voyager. J’ai toujours pensé que les musiciens étaient payés d’abord parce qu’ils doivent se déplacer. C’est ça le vrai travail! Monter sur scène et jouer, c’est la récompense! Aujourd’hui, j’étais épuisé quand je suis arrivé ici. J’avais mal au dos. Je m’étais levé à 5 ou 6 heures du matin pour aller à l’aéroport, faire la queue pendant des plombes… C’est dingue! Une autre chose que j’apprends, c’est l’importance de l’oreille, comme je te disais plus tôt. Il faut être capable de jouer d’oreille et de maintenir une relation avec son instrument comme s’il était une extension de ton corps. Quand tu joues, c’est comme prendre un objet avec la main ou marcher avec tes jambes. Il y a l’harmonie aussi: différents types d’accords donnent un certain feeling, une certaine mélodie. L’importance de la mélodie également. Une bonne mélodie reste dans les têtes. Et ça parle à tout le monde. Il y a tellement de choses que j’apprends constamment… Autre chose encore: quand tu as un gig, il faut te montrer sous ton meilleur jour, bien habillé, avec une cravate, un costume. Parce que tu ne sais jamais qui te regarde. Il peut y avoir un gars d’Hollywood dans la salle qui cherche à faire un film!

Quelles musiques écoutez-vous?

Oh, man! je suis toujours en train d’écouter de la musique. J’écoute ce qui m’inspire sur l’instant: Ornette Coleman, John Coltrane, Fats Navarro, Miles Davis –toujours, Dizzy Gillespie– ses trucs afro-cubains, et beaucoup de Shirley Horn. Mais ce qui m’inspire le plus, ce sont les ballades de John Coltrane. Quand j’entends ce son, ça me rend fou.

Finalement, qu’est-ce que le jazz pour vous?

C’est une sorte de ministère. Tu voyages à travers le monde pour délivrer un message complètement organique. Ça devrait être quelque chose qui soustrait les gens à ce qui est laid dans leur vie et leur fait réaliser ce qu’il y a de beau. Je pourrais dire également que le jazz est un type de musique qui construit l’intégrité, qu’on soit auditeur ou musicien. Pour ce qui est de l’auditeur, le jazz façonne l’individu car il lui fait réaliser ce qu’est vraiment l’art. Quant au musicien, le jazz forge son intégrité et sa personnalité. Il voit ce qu’il doit travailler. Meilleur tu deviens et le plus tu sens ta personnalité se développer, en tant que personne et en tant qu’artiste.  



*



Jazz Hot n°489Jazz Hot n°507


Roy Hargrove et Jazz Hot:

1992-N°489, 1994-N°507, 2002-N° 594, 2006-N° 632




DISCOGRAPHIE

1989199019921992-93








1993199519951997







Leader-coleader
CD1989. Diamond in the Rough, Novus 3082-2
CD 1990. Public Eye, Novus 3113-2
CD 1990. A Merry Jazzmas, Jazz Heritage 513159T
CD 1991. The Tokyo Sessions, Novus 63164-2 (coleader Antonio Hart)
CD 1992. The Vibe, Novus 63132-2
CD 1993. Of Kindred Souls, Novus 63154-2
CD 1993-94. With the Tenors of Our Time, Verve  314 523 019-2
CD 1995. Family, Verve  314 527 630-2
CD 1995. Parker's Mood, Verve 527 907-2
CD 1997. Habana, Verve 314 537 563-2
CD 1999. Moment to Moment, Verve 314 543 540-2
CD 2001. Directions in Music: Live at Massey Hall, Verve 589 654-2 (coleader Herbie Hancock, Michael Brecker)
CD 2003. RH Factor . Hard Groove, Verve 065 192-2
CD 2003. The RH Factor EP, Verve 01253-2
CD 2004. The RH Factor, Strength, Verve 06024 9 86334 8 9
CD  2004.  RH Factor . Distractions, Verve 06024 9 888506 2
CD 2006. Nothing Serious, Verve 06024 9 888507 9
CD 2007. Earfood, EmArcy 060251 7641815
CD 2009. Emergence, EmArcy 0602527079240

1999200120062007







2009RH Factor 2003RH Factor 2004RH Factor 2004






Sideman
CD 1986. Art Magnet High School, Dallas « Arts » Jazz 1986, AMHS 1986
CD 1988. Superblue, Superblue, Blue Note 91731-2
CD 1988. Bobby Watson, No Question About It, Blue Note 8 92997-2
CD 1989. Carl Allen, Piccadilly Square, Timeless SJP 406
CD 1989. Ricky Ford, Hard Groovin', Muse 5373
CD 1989. Manhattan Projects, Dreamboat, Timeless SJP 327
CD 1989. Carmen McRae, Dream Of Life, Qwest 46340
CD 1990. Ralph Moore, Furthermore, Landmark 1526-2
CD 1991. Frank Morgan, A Lovesome Thing,  Antilles 848 213-2
CD 1991. Charles Fambrough, The Proper Angle, CTI 79476-2
CD 1991. Stephen Scott, Something to Consider, Verve 314 849 557-2
CD 1991. Sonny Rollins, Here's to the People, Milestone 9194-2
CD 1991. Antonio Hart, For the First Time, Novus 63120-2
CD 1991. Jazz Networks, Straight to Standards, Novus 37053-2
CD 1991. Pride of Lions, Sony Music 48192
CD 1991. Teresa Brewer, Memories of Louis, Red Baron 469 283-2
CD 1991. James Clay, Cookin' at the Continental, Antilles 314 510 724
CD 1991. Jazz Futures, Live in Concert, Novus 02141 63158-2
CD 1991-92. Charles Fambrough, The Charmer, CTI 79484-2
CD 1992. Jackie McLean, Rhythm of the Earth, Antilles 314-517 075-2
CD 1992. New York Stories, Blue Note 7 98959-2
CD 1992. Miki Howard, Femme Fatale, Giant 07599244522
CD 1992. Jazz Networks, Beauty and the Beast, Novus 63185-2
CD 1992. Diana Ross, The Lady Sings Jazz & Blues: Stolen Moments, Motown 017332
CD 1993. Steve Coleman, The Tao of Mad Phat : Fringe Zones, Novus 01241 63160-2
CD 1993. Slide Hampton, Dedicated to Diz, Telarc 83323
CD 1993. James Spaulding, Blues Nexus, Muse 5467
CD 1993. Rodney Kendrick, The Secrets of Rodney Kendrick, Verve 314-517 558-2
CD 1993. The Jazz Networks, Blues 'n Ballads, Novus 616
CD 1993. Buckshot LeFonque, Buckshot LeFonque, Columbia 476532-2
CD 1993. The Bob Thiele Collective, Lion-Hearted, Red Barron 57335
CD 1994. David Sanchez, Sketches of Dreams, Columbia 67021
CD 1994. Dianne Reeves, Quiet After the Storm, Blue Note 8 29511-2
CD 1994. Teodross Avery, In Other Words, GRP 9788
CD 1994. Christian McBride, Gettin' to It, Verve 314 523 989-2
CD 1994. Johnny Griffin, Chicago, New York, Paris, Verve 314 527 367-2
CD 1994. Abbey Lincoln, A Turtle's Dream, Verve 314 527 382-2
CD 1994. Helen Merrill, Brownie: Homage to Clifford Brown, Verve 314 522 363-2
CD 1994. Carnegie Hall Salute the Jazz Masters, Verve 314 523 150-2
CD 1995. Dave Brubeck, Young Lions & Old Tigers, Telarc 83449
CD 1995. Shirley Horn, The Main Ingredient, Verve 314 529 555-2
CD 1995. Barbara Dennerlein, Take Off!, Verve 314 527 664-2
CD 1995. Vanessa Williams, The Sweetest Days, Mercury 314 526 172-2
CD 1995. Jimmy Smith, Damn!, Verve 314 527 631-2
CD 1995. Marc Cary, Cary On, Enja 9023 2
CD 1995. Dream Session: The All-Stars Play Miles Davis Classics, Milestone 9264-2
CD 1995. Rodney Whitaker, Children of the Light, DIW-907
CD 1995. Jimmy Smith, Angel Eyes, Verve 314 527 632-2
CD 1995. Dianne Reeves, Quiet after the Storm, Blue Note 8 29511-2
CD 1996. Oscar Peterson, Oscar Peterson Meets Roy Hargrove and Ralph Moore, Telarc 83399
CD 1996. Cedar Walton, Composer, Astor Place TCD 4001
CD 1996. Jazz for Joy – A Verve Christmas Album, Verve 314 531 960-2
CD 1996-97. Marian McPartland, An NPR Jazz Christmas with Marian McPartland and Friends II, National Public Radio 18
CD 1997. Oscar Peterson, Tribute – Live at Town Hall, Telarc 83401
CD 1997. Kitty Margolis, Straight Up With a Twist, Mad-Kat Records 1006
CD 1997. T.S. Monk, Monk on Monk, N-Coded Music N2KE 10017
CD 1997. Men in Black (Original Motion Picture Soundtrack), Columbia 68169
CD 1997. Eastwood After Hours: Live at Carnegie Hall, Warner Bros. 9 46546-2
CD 1997. Frederick Sanders, East of Vilbig, Leaning House 006
CD 1997. Doc Powell, Don't Let the Smooth Jazz Fool Ya, Discovery Records 77067
CD 1997. Vincent Herring, Change the World, Musicmasters 65163
CD 1997. Shirley Horn, I Remember Miles, Verve 314 557 199-2
CD 1997-98. Nicholas Payton, Payton's Place,  Verve 314 557 327-2
CD 1998. Bread & Butter, The Adventures of Bread & Butter, Vol. 1, Jazzateria 299
CD 1998. Sherman Irby, Big Mama's Biscuits, Blue Note 8 56234-2
CD 1998. Dontae Winslow, Ballads, Ransom sans numéro
CD 1998-99. The Nils Landgren Funk Unit, 5,000 Miles, ACT 192712
CD 1999. Marc Cary, Rhodes Ahead, Vol. 1, Jazzateria 203032
CD 1999. Curtis Lundy, Against All Odds, Justin Time 129-2
CD 1999. Dave Glasser / Barry Harris / Clark Terry, First Strike, Nagel Heyer 2003
CD 2000. D'Angelo, Voodoo, Virgin 48499
CD 2000. Ray Brown, Some of My Best Friends Are...The Trumpet Players, Telarc 83495
CD 2000. Erykah Badu, Mama's Gun, Motown 012 153 259-2
CD 2000. Common, Like Water for Chocolate, MCA 0881 12380-2
CD 2000. Phil Woods, Voyage, Chiaroscuro 368
CD 2001. Boz Scaggs, Dig, Virgin 206
CD 2001. Patrick Williams, Original TV Soundtrack, Blonde, Playboy Jazz 7500
CD 2001. Roy Haynes, Birds of a Feather: A Tribute to Charlie Parker, Dreyfus Jazz 36625-2
CD 2001. Kenny Rankin, A Song for You, Verve 314 589 540-2
CD 2001-02. Willie Jones III, Vol. 2...Don't Knock the Swing, Wj3 31003
CD 2002. Karl Denson, The Bridge, Relaxed Records 2
CD 2002. Red Hot + Riot: The Music and Spirit of Fela Kuti, MCA 088 113 075-2
CD 2002. Natalie Cole, Ask a Woman Who Knows, Verve  314 589 774-2
CD 2003. Erykah Badu, Worldwide Underground, Motown  0000739-02
CD 2003. Yerba Buena, President Alien, Razor & Tie 82894
CD 2003. Aaron Neville, Nature Boy: The Standards Album, Verve 076062
CD 2003. Indigenous People, N.G.G.R. Please, Flavateria Recordings 10298
CD 2003. Shirley Horn, May the Music Never End, Verve 440 076 028-2
CD 2003. Javier, Javier, Capitol 7249 5 39843 0 4
CD 2003. John Mayer, Heavier Things, Columbia/Aware Records 90746
CD 2003. Rhian Benson, Gold Coast, DKG 71011
CD 2003. D.J. Rogers Jr., Emosoul, Motown AA4400167022
CD 2003. Jon Weber, Simple Complex, 2nd Century Jazz 803407
CD 2003. Mario Canonge, Rhizome, O-Plus 102
CD 2004. Linda Ronstadt, Hummin' to Myself, Verve 0000887-02
CD 2004. Rod Stewart, The Great American Songbook, J Records 71492
CD 2005. Steve Tyrell, The Songs of Sinatra, Hollywood 2061 62550-2
CD 2005. Jonas, Sweet Dream Guaranteed, Jonas Music 01
CD 2005. Gordon Chambers, Introducing Gordon Chambers, Chamber Music 06508
CD 2005. Kevin Mahogany, Big Band, Mahogany Jazz 54675-2
CD 2005. Marian McPartland, 85 Candles: Live in New York, Concord Jazz 2-2218-2
CD 2005. Steve Davis, Update, Criss Cross 1282
CD 2005. Toto, Falling in Between, Frontiers Records 273
CD 2005. Eldar, Eldar Live at the Blue Note, Sony Music 882876-74745-2
CD 2005. The Dizzy Gillespie All-Star Big Band, Dizzy's Business, MCG Jazz 1023
CD 2006. Mike Stern, Who Let the Cats Out?, Heads Up 3115
CD 2006. John Mayer, Continuum, Columbia 88697011522
CD 2006. Anke Helfrich, Better Times Ahead, Double Moon 71053
CD 2006. Gladys Knight, Before Me, Verve 9850961
CD 2006. Jimmy Cobb, Cobb's Corner, Chesky 327
CD 2007. Femi Kuti, The Definitive Collection, Wrasse 186
CD 2007. Dego, 4Hero...Mixing, Sonar Kollektiv 176
CD 2007. Roy Assaf , Andarta, Origin Records 82515
CD 2007. Steve Davis, Eloquence, Jazz Legacy Productions 090100
CD 2007. Jim Martinez, He Keeps Me Swinging: Jazz Praise IV, Invisible Touch 86931
CD 2008. Take 6, The Standard, Heads Up 3142
CD 2008. Erykah Badu, New Amerykah, Pt. 1: 4th World War, Motown 001080002
CD 2008. Eric Benét, Love & Life, Reprise 511399-2
CD 2008. Johnny Griffin, Live at Ronnie Scott's, In & Out 770952
CD 2008. John Beasley, Letter to Herbie, Resonance 1003
CD 2008. The Dizzy Gillespie All-Star Big Band, I'm BeBoppin' Too, Half Note Records 4540
CD 2008. Sherman Irby, Live at the Otto Club, Black Warrior 1004
CD 2009. Roberta Gambarini, So in Love, EmArcy 0013160-02
CD 2009. Jimmy Cobb, Jazz in the Key of Blue, Chesky 344
CD 2009. Yotam, Resonance, Jazz Legacy Productions 1001008
CD 2010. Angélique Kidjo, Õÿö, Razor & Tie 7930183062-2
CD 2010. Stan Killian, Unified, Sunnyside 1282
CD 2010. Sonny Rollins, Road Shows, Vol. 2, Doxy Records/Emarcy 0015949-02
CD 2010. Marcus Miller, A Night in Monte Carlo, Dreyfus Jazz 36951-2
CD 2010. Justin Robinson, In The Spur Of The Moment,  Wj3/WJ3 Records 1011
CD 2010. Cyrille Aimée, Live at Smalls, Smallslive 0018
CD 2011. Roy Haynes, Roy-alty, Dreyfus Jazz 36977
CD 2011. Roy Assaf, Respect, Vol. 1, Jazz Legacy Productions 1001017
CD 2011. Disney Jazz, Vol. 1: Everybody Wants to Be a Cat, Walt Disney 13404
CD 2011. Christian McBride, Conversations with Christian, Mack Avenue 1050
CD 2011. Yotam, Brasil, Jazz Legacy Productions 1001016
CD 2011. Jimmy Heath, Togetherness: Live at the Blue Note, Jazz Legacy Productions 1201022
CD 2012. Milton Suggs, Lyrical, Vol. I, Skiptone 5637949744
CD 2013. Winslow Dynasty, Enter the Dynasty, Ransom Entertainment 21911
CD 2013. Ameen Saleem, The Groove Lab, Via Veneto Jazz 103
CD 2014. Andreas Varady, Andreas Varady, The Verve Music Group 0020893-02
CD 2014. Theo Croker, Afro Physicist, OKeh Records 379631
CD 2015. Gerry Gibbs Thrasher Dream Trio, Live in Studio, Whaling City Sound 76
CD 2015. The 1975, I Like It When You Sleep, For You Are So Beautiful yet So Unaware of It, Dirty Hit/Interscope 002433202
CD 2015. Rayford Griffin, Reflections of Brownie, Razoredge Records 5638474707


VIDEOS

1988 Roy Hargrove "I Remember Clifford"
https://www.youtube.com/watch?v=zT3y2XizOfw


1995 The Nearness of you -Roy Hargrove
https://www.youtube.com/watch?v=TxsBHtnHlJ8


2001 Roy Hargrove - Mister Magic - 8/11/2001 - Newport Jazz Festival (Official)
https://www.youtube.com/watch?v=MAVB5NdG3RM


2002 Herbie Hancok feat. Michael Brecker & Roy Hargrove - My Ship
https://www.youtube.com/watch?v=QTHYSBAZJrQ


2005 Roy Hargrove RH Factor Live 2005
https://www.youtube.com/watch?v=CwyydG1dgHU


2005 Marcus Miller, Roy Hargrove & Herbie Hancock's - Live
https://www.youtube.com/watch?v=MV8LFNOxHks

2007 roy hargrove quintet – Paris new Morning
https://www.youtube.com/watch?v=qxeb0cwjE8U


2009 Roy Hargrove Quintet 'Soulful' | Live Studio Session
https://www.youtube.com/watch?v=JW4CCWDAcHw


2009 Roy Hargrove Big Band Jazz à Vienne
https://www.youtube.com/watch?v=70g85lr79cY


2010 The Roy Hargrove Quintet - Live at the New Morning, Paris, France
https://www.youtube.com/watch?v=uIi0xm_tlCU


CD 2015 Jazz à Vienne 2015 Roy Hargrove Quintet et Yasiin Bey France Ô
https://www.youtube.com/watch?v=UUVV_8eeHv4

*