Err

pubentetesite
Actualités
Rechercher   << Retour

Lorraine Gordon

9 juin 2018
15 octobre 1922, Newark, NJ – 9 juin 2018, New York, NY
© Jazz Hot n°684, été 2018


The Village Vanguard, YouTube



Lorraine Gordon, la légendaire patronne du plus célèbre club de jazz du monde, le Village Vanguard, est décédée le 9 juin 2018 à New York.
    
Grandissant avec le jazz, Lorraine Gordon, née Lorraine Stein, en est amatrice dès son enfance. Elle en devient rapidement une promotrice très active, et elle le restera tout au long de sa vie, lui consacrant l’essentiel d’une énergie sans limite. Car Lorraine Gordon a un caractère bien trempé, un solide sens de la répartie et de l’humour directement lié à son énergie, une capacité insatiable de travail, de bâtisseuse, de réactivité.
Elle se marie en 1942 avec Alfred Lion1, avec lequel elle participe aux premiers enregistrements d’après-guerre du label avec Sidney Bechet ou Thelonious Monk qu’elle fait engager par le Village Vanguard2 dès 1948, alors qu’il n’est pas encore très connu; elle l’avait rencontré l’année précédente grâce à Ike Quebec (1918-1963, ts), qui guide le label Blue Note dans ses découvertes de la musique afro-américaine.
Elle divorce d’Alfred Lion et se remarie en 1949 avec Max Gordon3, le propriétaire du Village Vanguard qui devient un club totalement dédié au jazz à partir de 1957, année d’enregistrement dans le club par Sonny Rollins de l’album A Night at the Village Vanguard, premier d’une longue série d’enregistrements historiques au Village Vanguard.

Lorraine Gordon, YouTube

Ayant flairé le temps mauvais du maccarthysme, Lorraine Gordon a de multiples combats, inséparables de sa passion et de son activité pour le jazz et le club, comme les droits civiques des Afro-Américains, aux côtés notamment d’Harry Belafonte, toujours engagé politiquement à 91 ans et magnifique conteur de la mémoire afro-américaine dans le dernier film de Spike Lee, BlacKkKlansman: j’ai infiltré le Ku Klux Klan, 2018, combats contre le nucléaire, la guerre du Vietnam, mais aussi d’autres activités comme au Brooklyn Museum qu’elle doit quitter, lorsque Max Gordon décède en 1989, pour assumer la direction du Village Vanguard après seulement un jour de fermeture car le jazz n’attend pas et reste pour elle l’engagement fédérateur et irréductible d’une vie.
Lorraine et Max ont eu deux filles dont l’une, Deborah, a repris le flambeau en 2012 avec Jed Eisenman.

Hélène Sportis


1. Alfred Lion est le cofondateur du label Blue Note créé en 1939 avec Max Margulis et Emanuel Eisenberg, puis rejoints par Francis Wolff, ami d’enfance d’Alfred Lion.

2. Le Village Vanguard est la plus vieille enseigne de club de jazz encore en activité, située à Greenwich Village (178, 7th Avenue South, New York, NY 10014). Il a été dirigé par Max Gordon de 1935 à 1989, puis par Lorraine Gordon jusqu’en 2012 et, depuis, par sa fille Deborah et Jed Eisenman.

3. Max Gordon (12/3/1903, Vir, un petit village près de Vilna (Vilnius), Lituanie - 11 May 1989, New York, NY). A 5 ans, il débarque à Ellis Island avec sa mère, son frère et ses deux sœurs, pour rejoindre son père déjà immigré à Providence, Rhode Island, où il gère un petit magasin. A 11 ans, ils déménagent à Portland, Oregon. A 23 ans, laissant des études de droit, il part à New York où il ouvre en 1932 son premier café viennois (lieux de vie, de travail, d’échanges culturels, politiques et scientifiques), Le Village Fair, repère des artistes et écrivains; il déménage son activité en 1934 puis en 1935 pour finalement créer le Village Vanguard cabaret accueillant poètes et musiciens populaires. Il en fait, après la Seconde Guerre, avec la complicité de Lorraine Gordon, un lieu incontournable du jazz tant pour les jeunes artistes (Thelonious Monk dès 1948), que pour les légendes déjà consacrées du jazz, permettant l’enregistrement de nombreuses sessions devenues des jalons de l’histoire du jazz. A partir de 1957, Max Gordon décide de se consacrer exclusivement au jazz et au Village Vanguard. Il est resté le patron du club pendant 54 ans.


VIDEOS
1930’s. Village Vanguard: The Very Early Years
https://www.youtube.com/watch?v=g_ZssT-2Ey8

1940’s. Village Vanguard: Calypso Music/Professor Irwin Corey
https://www.youtube.com/watch?v=MGuaj0edLRM

1950’s. Village Vanguard Harry Belafonte/Miriam Makeba
https://www.youtube.com/watch?v=gMqjf6PEcG4
https://www.youtube.com/watch?v=gMqjf6PEcG4&list=UUa64hyjaTOAmkY-5jRCu0cg

1981. The Jazz Life featuring Johnny Griffin (ts) Quartet at the Village Vanguard, Richie Cole (ts), Bruce Forman (g), Ronnie Matthews, Bobby Enriquez (p), Ray Drummond, Marshall Hawkins (b), Kenny Washington, Scott Morris (dm)
https://www.youtube.com/watch?v=CVNuGGnv9WQ

1982. Art Blakey (dm) & the Jazz Messengers Live at the Village Vanguard, Wynton Marsalis (tp), Brandford Marsalis (as), Billy Pierce (ts), Donald Brown (p), Charles Fambrough (b)
https://www.youtube.com/watch?v=4zVVqsUDrmQ

1982 Live at the Village Vanguard, the Freddie Hubbard Quartet: Freddie Hubbard (tp), Cedar Walton (p), Ron Carter (b), Lenny White (dm), «Happy times», «Guernica», «Little Waltz», «Fantasy in D», interviews de Max Gordon et Gary Giddins (critique de jazz américain), USA
https://www.loc.gov/item/jots.200017268
https://www.youtube.com/watch?v=Vadp2goNrlw

1982 Live at the Village Vanguard: The David Murray (ts) Quartet, John Hicks (p), Fred Hopkins (b), Ed Blackwell (dm)
https://www.youtube.com/watch?v=Qf8X3uIJX9Q

1991. Shirley Horn (p,voc) Trio, Live at the Village Vanguard, présentation par Lorraine Gordon, Charles Ables (b), Steve Williams (dm)
https://www.youtube.com/watch?v=JuGgKK1IPmc

2013. Kenny Barron (p) Quintet, Live at the Village Vanguard, 5 juin, Vincent Herring (as), Brandon Lee (tp), Kiyoshi Kitagawa (b), Lee Pearson (dm)
http://kennybarron.com/video/kenny-barron-quintet-live-at-the-village-vanguard/
https://www.youtube.com/watch?v=uMxcVPRATXc

2013. Ravi Coltrane (s) Quartet, Live at the Village Vanguard, 3 octobre, David Virelles (p), Dezron Douglas (b), Johnathan Blake (dm
https://www.youtube.com/watch?v=KUQlOEXTWYQ

2013. Larry Goldings (org), Peter Bernstein (g), Bill Stewart (dm), Live at the Village Vanguard
https://www.youtube.com/watch?v=c8A0V60teBI

2016. The Vanguard Jazz Orchestra: 50 Years of Mondays: Mat Jodrell, Jon Owens, Terell Stafford, Scott Wendholt (tp), Luis Bonilla, Jason Jackson, John Mosca (tb), Douglas Purviance (btb), Dick Oatts (as,winds), Billy Drewes (as,ss,winds), Rich Perry, Ralph Lalama (ts,winds), Gary Smulyan (bs), Michael Weiss (p), David Wong (b), John Riley (dm) with Jerry Dodgion (as), Christian McBride (voix off)
https://www.youtube.com/watch?v=oQgOcuqoQGM

2016. 50 Years on a Monday night tradition keeps the Village Vanguard Swinging
https://www.youtube.com/watch?v=84y63bxH8SY

2017. Chico Freeman (ts) Quartet: Anthony Wonsey (p), Gust Tsilis (vib), Kenny Davis (b), Terri Lyne Carrington (dm), «Miss Nancy» (tribute to Arthur Blythe), Live at the Village Vanguard,
http://www.wbgo.org/post/hear-chico-freeman-quartet-morning-jazz-village-vanguard-preview#stream/0
https://www.youtube.com/watch?v=Cx4KBLGIjhE

*